• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Un mouflon tué à la chevrotine et écorné dans l'Alta Rocca

Illustration/
Illustration/

Le cadavre d'un mouflon auquel on a scié les cornes a été découvert hier, gisant dans la rivière de l'Osu. L'espèce, qui a été proche de disparaître dans les années 50, compte à peine un millier d'animaux dans toute la Corse...

Par Sébastien Bonifay

Depuis un arrêté ministériel du 1er mars, le mouflon de Corse fait partie des mammifères protégés. 

C'était une belle victoire pour celles et ceux qui, depuis des décennies, luttent pour sauvegarder l'espèce.

 


Mais ça n'a pas dissuadé celui qui, hier matin ou avant-hier, a pris pour cible l'un des 400 mouflons qui peuplent le sud de la Corse.

Et l'a abattu à coups de chevrotines. 

 
Illustration/Les mouflons sont un millier en Corse. Ils se trouvent, dans l sud, dans le massif de Bavella, et dans le nord, dans le massif du Cintu. / © Collection Watier/Maxppp
Illustration/Les mouflons sont un millier en Corse. Ils se trouvent, dans l sud, dans le massif de Bavella, et dans le nord, dans le massif du Cintu. / © Collection Watier/Maxppp

 
Très vraisemblablement un braconnier, qui était à la recherche de ces épaisses cornes en spirales qui sont l'emblème de l'espèce. 

La découverte du cadavre a été faite aux environs de 9 heures hier matin, par un agent de l'office hydraulique de la Corse. 
L'Office National des Forêts s'est rendu sur les lieux pour procéder aux constatations. 

Selon eux, la manière dont les cornes ont été sciées démontre que l'on est face à un acte commis par des professionnels. 

 
Illustration / © Olivier Laban-Mattei / AFP
Illustration / © Olivier Laban-Mattei / AFP


Le mouflon était un mâle, âgé de 6 à 7 ans. 

Le PV de constatation de l'ONF devrait être transmis sous peu au procureur de la république d'Ajaccio. 

Un tel acte est passible de 2 ans d'emprisonnement et de 150.000 euros d'amende. S'il a été commis par une bande organisée, c'est 7 ans de prison et 750.000 euros d'amende que risquent les responsables de la mort du mouflon. 







 

Sur le même sujet

Tourisme : découvrir la Corse grâce au wwoofing 

Les + Lus