• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Il tente de braquer un yacht avec un couteau et finit ligoté

La version des faits, présentée par les occupants du bateau, reste encore à vérifier. / © Maxppp
La version des faits, présentée par les occupants du bateau, reste encore à vérifier. / © Maxppp

Un homme de 43 ans a été transporté à l'hôpital après avoir été roué de coups et ligoté, ce matin. Il aurait tenté de braquer un yacht russe avec un couteau. 

Par Axelle Bouschon

Un homme de 43 a été évacué par les pompiers, ce matin, après une possible tentative de braquage d'un yacht armé d'un couteau.

L'homme, qui est un résident corse, serait monté à bord d'un yacht appartenant à des touristes russes, situé à environ 2km du port de Taverna, et aurait menacé les occupants avec un couteau.
Il aurait aussi, selon plusieurs sources, menacé de mettre le feu au bateau. 

L'appel aux secours a été passé aux alentours de 8h30. 

Quand les gendarmes arrivent sur place, ils trouvent le braqueur supposé roué de coups, avec notamment plusieurs plaies à la tête, et ligoté.

 
© GoogleMap
© GoogleMap
 

Version à vérifier 


Le yacht appartient à un chef d'entreprise russe.
Il se trouvait sur l'embarcation de 42 mètres, le Legenda, avec sa famille, en tout six personnes, et son équipage, composé de sept personnes.

Ils auraient attaqué l'intrus pour se défendre.
Une version des faits qui reste encore à vérifier.

La gendarmerie de Corse a interpellé l'homme et effectue en ce moment une perquisition de son domicile.
En raison de ses blessures, il a été transporté à l'hôpital de Bastia par les pompiers. 
Agé de 43 ans, le suspect est employé saisonnier dans un restaurant de la Plaine Orientale.

Il est connu des services de police pour des délits routiers et des infractions à la législation sur les stupéfiants. 

 
Le port de Taverna, à Santa-Maria-Poggio / © Sylvie Costaverde / Flickr
Le port de Taverna, à Santa-Maria-Poggio / © Sylvie Costaverde / Flickr


Une enquête est en cours pour déterminer le déroulé exact des événements.
C'est la section de recherche de recherche mais également la section de recherche de la brigade maritime de Toulon qui sont chargées de l'enquête.

"Les motivations de l'individu sont en train d'être vérifiées", a déclaré Caroline Tharot, procureure de la République de Bastia. 

En attendant, les pompiers et les forces de l'ordre appellent à la prudence sur cette affaire, jugée « étrange ».

 

Sur le même sujet

Tourisme : découvrir la Corse grâce au wwoofing 

Les + Lus