Violences contre un CRS : Jean-André Flori, agriculteur, condamné à 11 mois de prison dont 5 avec sursis

Un agriculteur, placé en garde à vue mercredi à Borgo, comparaît ce jeudi 31 octobre au tribunal de Bastia. / © JCC / FTVIASTELLA
Un agriculteur, placé en garde à vue mercredi à Borgo, comparaît ce jeudi 31 octobre au tribunal de Bastia. / © JCC / FTVIASTELLA

Ce jeudi 31 octobre, Jean-André Flori, agriculteur, a été condamné à 11 mois de prison dont 5 avec sursis pour des faits de violences sur personne dépositaire de l’autorité publique lors du rassemblement de soutien à Joseph Colombani la semaine dernière. Il a été incarcéré ce soir. 

Par A.A avec M.G / France 3 Corse ViaStella

Jean-André Flori, 28 ans, agriculteur à Corte depuis un an et demi, a été condamné à 11 mois d'emprisonnemet dont 5 avec sursis par le tribunal de Bastia, ce jeudi 31 octobre, pour des faits de violences sur personne dépositaire de l’autorité publique lors du rassemblement de soutien à Joseph Colombani la semaine dernière. 
 
Un fort dispositif de sécurité a été déployé autour du tribunal de Bastia jeudi 31 octobre. / © JCC /FTVIASTELLA
Un fort dispositif de sécurité a été déployé autour du tribunal de Bastia jeudi 31 octobre. / © JCC /FTVIASTELLA

Jean-André Flori est en état de récidive légale. En janvier 2019, l'agriculteur a été condamné pour des faits de violences à une peine d’emprisonnement avec sursis. Ce sursis, un mois, a été révoqué.  

 
 

« Je n'ai porté de coup à personne »


Lors de l'audience, la victime, un CRS dont l’ITT a été fixée à 40 jours, n’était ni présente, ni représentée. 

L’agriculteur a contesté être l’auteur des violences qui lui étaint reprochées aujourd’hui. Selon lui, le CRS « doit se tromper de personne, il dit que la personne qui a porté le coup avait un t-shirt noir alors que moi, j’avais un blouson orange. Quand les CRS ont chargé, j’ai reculé. Moi, je n’ai porté de coup à personne. En ayant eu une opération du canal carpien il y a peu, je ne peux pas fermer le poing, comment j’aurais pu mettre un coup de coude ? »

Reportage :
CRS blessé : Jean-André Flori, agriculteur, condamné à 11 mois de prison dont 5 avec sursis
Intervenants - Jacques Vaccarezza, Avocat de la défense. Equipe - Maia Graziani ; Benjamin Bonte ; Jacques Antomarchi.
 

« Violences gratuites »


Le procureur qui a dénoncé des "violences gratuites" a requis 10 mois d'emprisonnement avec une partie indéterminée de sursis, mise à l'épreuve, la révocation du sursis pour la condamnation de janvier 2019 et l'interdiction de porter un arme pendant trois ans. Le mandat de dépôt a également été requis. 

L'avocat de Jean-André Flori, quant à lui, a réclamé la relaxe. Il a estimé que les différentes parties présententes lors de l'incident, manifestants comme CRS n'ont pas été entendues. Seuls deux membres des forces de l'ordre ont été interrogés. Pour la défense, on a voulu "régler cette affaire en 48 heures", mais on s'est "fourvoyé, planté de A à Z". 
 

Rassemblement


Hier, un rassemblement de soutien à cet agriculteur s'est tenu toute la journée, dans le calme, devant la gendarmerie de Borgo où l'homme a été entendu. 
 
Un rassemblement de soutien à l'agriculteur placé en garde à vue s'est déroulé dans la matinée. / © Christian Giugliano / FTVIASTELLA
Un rassemblement de soutien à l'agriculteur placé en garde à vue s'est déroulé dans la matinée. / © Christian Giugliano / FTVIASTELLA
 

 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus