Cysoing : une rumeur de tentatives d'enlèvements d'enfant inquiète les parents

Des chefs d'établissement scolaire de Cysoing ont alerté les parents sur la présence possible d'un "prédateur" cherchant à enlever des enfants. La gendarmerie reste prudente mais enquête. 

Les parents d'élève de l'école primaire Saint-Joseph à Cysoing ont reçu un mail les appelant à la vigilance.
Les parents d'élève de l'école primaire Saint-Joseph à Cysoing ont reçu un mail les appelant à la vigilance. © Google Street View 2009
Tout est parti d'un témoignage d'une maman d'élève. Son fils aurait été approché par un homme en voiture grise. Son comportement bizarre, l'incitant à monter avec lui, aurait poussé la mère à écrire à la directrice de l'école Saint-Joseph à Cysoing. Mail qui a été transmis à tous les parents pour les appeler à la vigilance. "Nous ne voulons pas créer de psychose, dit la directrice dans La Voix du Nord, mais nous avons quand même modifié la façon de sortir des élèves de CM1 et CM2."

Pas de psychose mais à Cysoing, l'inquiétude grandit et s'est propagé aux autres établissements scolaires. D'autant que deux autres enfants auraient été abordés ces derniers jours. Une maman aurait relevé une plaque d'immatriculation. Des parents parlent d'un homme qui cherche à attirer les enfants en leur disant par exemple "que leur maman est à l'hôpital".

Eviter la psychose


La gendarmerie confirme qu'elle a reçu un signalement mais veut rester très prudente en l'absence d'éléments plus tangibles. L'enquête est en cours. Rien ne permet de dire pour l'instant que les témoignages d'enfants sont fondés. Mais les gendarmes, conscients de l'inquiétude qui monte, veulent éviter toute psychose. Les rumeurs circulent très vite dans ce genre d'affaires. 

En novembre 2011, à Maubeuge, une rumeur autour d'une "camionnette et d'un trafic d'organes" a circulé à Maubeuge. "Une élgende urbain", avait finalement conclu la police. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers