• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Saint-Martin d'Hardinghem : un instituteur soupçonné de violences et interpellé en état d'ivresse

L'école de Saint-Martin d'Hardinghem. / © Google Street View 2009
L'école de Saint-Martin d'Hardinghem. / © Google Street View 2009

Un instituteur aurait donné des gifles à trois enfants dans une école de Saint-Martin d'Hardinghem, près de Fauquembergues (Pas-de-Calais). Au moment de son interpellation, il était en état d'ivresse. Suspendu, il va être entendu par les gendarmes. 

Par Emmanuel Magdelaine

Les faits remontent à jeudi dernier. Un instituteur remplaçant, âgé de 48 ans aurait giflé trois élèves d'une classe de CE2-CM1-CM2 dans une école de Saint-Martin d'Hardinghem (Pas-de-Calais), dans le canton de Fauquembergues (une classe unique, la seule de ce petit village). L'inspection académique a été aussitôt alertée des faits.

Les gendarmes se sont déplacés sur les lieux le vendredi. Là, ils ont constaté que l'instituteur remplaçant était ivre. Selon les gendarmes, "le taux relevé à l'éthylomètre indiquera 1,12 milligramme d'alcool par litre d'air expiré." 

Suspendu jusqu'à nouvel ordre


L'instituteur n'a pas pu être entendu immédiatement sur les faits. Il est rentré chez lui, a été suspendu par mesure conservatoire par l'Inspection académique. Ce mardi, il sera entendu par les gendarmes sur les violences dont il se serait rendu coupable sur les trois enfants.

Du côté de l'Inspection académique, on confirme qu'une enquête en cours et que l'enseignant n'exercera plus son métier jusqu'à nouvel ordre.

Sur le même sujet

Le boum de la culture du lin dans l'Oise

Les + Lus