Cet article date de plus de 8 ans

Affaire Cahuzac : le député UMP Thierry Lazaro veut instaurer le délit de parjure

Thierry Lazaro, député UMP du Nord, a déposé jeudi, dans le cadre de l'affaire Cahuzac, deux propositions de loi, l'une instituant un délit de parjure, l'autre instaurant l'inéligibilité d'une personne se rendant coupable de parjure.
Thierry Lazaro, député-maire de Phalempin, en mars 2012
Thierry Lazaro, député-maire de Phalempin, en mars 2012 © AFP PHOTO / PIERRE VERDY
"Dans le légitime souci de moralisation de la vie publique (....), il convient de ne pas cantonner à la seule sphère juridique le délit de mensonge", écrit dans un communiqué Thierry Lazaro en se référant explicitement au mensonge proféré le 5 décembre dernier par Jérôme Cahuzac devant l'Assemblée nationale.

Pour le député du Nord, il convient donc d'instituer un "délit de parjure dans le droit français".

Il a également déposé une deuxième proposition de loi visant à "rendre inéligible toute personne qui s'est rendue coupable de parjure ou qui a menti publiquement dans une affaire pénale ou fiscale le concernant."

Mercredi un autre député UMP, Daniel Fasquelle (Maire du Touquet), avait déposé une proposition de loi pour que soit sanctionné par une inéligibilité à vie un mensonge proféré devant l'Assemblée nationale ou le Sénat en séance publique.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique justice