Cet article date de plus de 8 ans

Affaire Cahuzac : Martine Aubry se dit "hallucinée"

La maire de Lille et ancienne première secrétaire du Parti Socialiste s'est exprimé ce jeudi pour la première fois à propos de l'affaire Cahuzac : "Je suis hallucinée, effondrée. "
© France 3 Nord Pas-de-Calais
L'incendie déclenché par les aveux de Jérôme Cahuzac continue à provoquer de nombreuses réactions. L'opposition exige de François Hollande des gestes beaucoup plus forts que ses mesures de moralisation de la vie publique, et un proche du ministre déchu s'alarme du sort d'un homme "dévasté".

Martine Aubry, s'est exprimé ce matin pour la première fois sur l'affaire et l'éventualité d'un remaniement : "C'est une faute d'une gravité insupportable pour un élu . Ensuite s'ajouent les mensonges mais l'acte lui-même est un acte qui salit l'ensemble de la classe politique française."

Par ailleurs, Martine Aubry n'a pas répondu la question d'un éventuel remaniement et de sa place dans celui-ci : "Je ne ronge pas mon frein, je suis ravie d'être à Lille".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique