• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Evasion de Redoine Faïd : son avocat n'est “pas étonné”

Maïtre Jean-Louis Pelletier, avocat de Redoine Faïd. / © AFP
Maïtre Jean-Louis Pelletier, avocat de Redoine Faïd. / © AFP

L'avocat du braqueur Redoine Faïd, Me Jean-Louis Pelletier, a dit à l'AFP ne pas avoir "été étonné" à l'annonce de l'évasion de son client de la maison d'arrêt de Sequedin (Nord) samedi matin, même si "rien ne (le) laissait penser".

Par Emmanuel Magdelaine

"Je n'ai pas été étonné à l'annonce de son évasion. Cela dit, rien ne me le laissait penser", a déclaré l'avocat. "Un client qui s'évade, en principe ce n'est pas tellement étonnant, surtout quand c'est quelqu'un qui est dans sa situation et avec, si je puis dire, l'entregent qui est le sien. Il avait certainement des possibilités", a ajouté Me Pelletier, qui a défendu dans le passé Jacques Mesrine et Francis le Belge.

"Rien ne m'a laissé prévoir.."


"Des évasions, j'en ai connu de toutes sortes. La préoccupation presque constante d'un détenu consiste précisément à s'en sortir, donc s'il en a les moyens, les possibilités de tenter une évasion", a encore dit l'avocat. "Il est remarquablement intelligent. J'ai avec lui d'excellentes relations parce
que nous nous connaissons depuis longtemps, il m'a toujours fait confiance, mais à part ça, je ne suis pas un confesseur. Rien ne m'a laissé prévoir depuis ma dernière visite qu'il avait de tels projets, qu'il puisse s'évader
", a affirmé Me Pelletier.

"C'est un client qui m'a donné pas mal de travail, il y a beaucoup de choses en train", a poursuivi celui qui le défend depuis "des années et des années".
Redoine Faïd, 40 ans, est soupçonné par la police d'être le maître d'oeuvre d'un projet d'attaque à main armée qui avait coûté la vie à la policière municipale
Aurélie Fouquet, 26 ans, en mai 2010 à Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne).

Libéré au printemps 2009 après une dizaine d'années en détention, il avait été interpellé en juin 2011 près de Lille et incarcéré pour violation des conditions de sa liberté conditionnelle liée à sa condamnation à 18 ans de réclusion pour un braquage.
Redoine Faïd a été mis en examen début juillet 2011 pour l'attaque d'un fourgon blindé dans le Pas-de-Calais, quelques mois plus tôt en mars.
"Il a purgé plusieurs années de prison. Il est ressorti très dynamique, finalement relativement inchangé malgré le poids de la détention. Et puis après, il fait sa vie, je ne suis pas attaché à ses basques", a expliqué son avocat.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les concerts puis confidences d'Arno et de Dick Annegarn

Les + Lus