• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

LOSC : une semaine de “punition” pour les joueurs après le nul face à Sochaux

Rudi Garcia, était très en colère après le match face à Sochaux. / © AFP
Rudi Garcia, était très en colère après le match face à Sochaux. / © AFP

Les entraînements ont été très copieux cette semaine à Luchin pour les joueurs du LOSC. Ils ont été apparemment "punis" par leur entraîneur Rudi Garcia, furieux après le match nul face à Sochaux. 

Par Emmanuel Magdelaine

"Je vais être attentif à l'attitude des joueurs à l'entraînement et ils vont se souvenir de la semaine qui arrive.", avait prévenu Rudi Garcia au soir du match nul 33-3 face à Sochaux. 

Ce jeudi, en conférence de presse, Lucas Digne a confirmé que la semaine avait été "particulière" : "On a payé notre contre performance, c'est normal d'être puni. Nous avons connu une semaine d’entraînement particulière avec des séances pas faciles, c’est vrai. On a commis une erreur en étant rejoint au score par Sochaux, le week-end dernier.", a-t-il déclaré. 

C'est d'ailleurs la première fois que je m'entraîne à sept heures du mat' depuis que je suis à Lille.


En début de semaine, Aurélien Chedjou avait le même discours : « Vous vous doutez bien que le coach était encore en colère et que l'on s'est fait taper sur les doigts. C'est d'ailleurs la première fois que je m'entraîne à sept heures du mat' depuis que je suis à Lille. Et il n'y a eu personne en retard au rendez-vous. (...) Je peux vous dire que ça fait tout drôle de se lever à 6 h 30 pour aller s'entraîner. C'est une vraie punition. Ensuite les mots du coach resteront dans le vestiaire. Il nous a dit ce qu'il avait sur le coeur. Maintenant, on n'a pas d'autre choix que de se reprendre à Toulouse. »

Que s'est-il réellement passé ? Quelle était l'ambiance ? Comment les joueurs du LOSC ont-ils été punis ? Difficile de le savoir. Apparemment, selon La Voix du Nord, les Lillois ont été privés de ballon lundi et mardi. Rudi Garcia n'a pas souhaité s'étendre sur le sujet : « Qu’importe ce que nous avons travaillé cette semaine à l’entraînement. Ce qui compte aujourd’hui, c’est que cela porte ses fruits, samedi à Toulouse. Les joueurs le savent, si bien que dès mercredi, nous sommes passés à une préparation classique d’avant-match, car la finalité, c’est ça, la rencontre du week-end. »


Sur le même sujet

Le boum de la culture du lin dans l'Oise

Les + Lus