Cet article date de plus de 8 ans

Houplines : plus de peur que de mal après l'incendie d'une usine désaffectée

D'importants moyens de secours ont été déployés dimanche en fin d'après-midi pour venir à bout d'un incendie qui s'est déclaré dans l'ancienne usine Vanderschooten. Riverains et pompiers craignaient la présence de jeunes à l'intérieur. Le sinistre a été maîtrisé, aucune victime n'est à déplorer.
Trois semaines après le dramatique incendie de Wattrelos qui avait causé la mort de quatre jeunes dans une ancienne usine à l'abandon, les riverains de l'ancienne usine Vanderschooten à Houplines craignaient le pire dimanche, en apercevant les flammes qui embrasaient le vieux bâtiment, régulièrement "squatté" par des jeunes. 

C'est vers 17h15 que les pompiers ont été prévenus. 37 sapeurs ont été déplacés sur les lieux, provenant des casernes de Lomme, Armentières, Bouvines, Villeneuve d'Ascq et Bousbecque

Fort heureusement, aucun enfant ne se trouvait à l'intérieur, aucune victime n'est donc à déplorer.

Munis de 3 lances, les pompiers ont "rapidement" maîtrisé l'incendie, qui s'était déclaré au premier étage de l'usine désaffectée. 200 mètres carrés et la charpente du bâtiment ont été détruits.

L'origine du sinistre est pour l'instant inconnue. La police d'Armentières est chargée de l'enquête pour en déterminer les causes.





Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers