Cet article date de plus de 8 ans

La violence dans le football amateur vous inquiète-t-elle ?

De nouveaux incidents ont éclaté le week-end dernier lors d'un match de football amateur entre Lambersart et Loos. Cette violence vous inquiète-t-elle ?

Hier soir, le district des Flandres de football a pris des sanctions à l'encontre du club de football de Loos-Oliveaux. Les trois équipes A, B et C sont exclues jusqu'à la fin du championnat, leur dossier est transmis à la Commission de discipline. Une suspension de deux ans pourrait  être prise par la suite. Des sanctions qui surviennent après les incidents de dimanche dernier où le football amateur a encore vécu de bien tristes heures.

Agressions


Au cours du match Lambersart-Loos, le président du FC Lambersart, l'entraîneur et des bénévoles ont été victimes de violences au cours du match entre leur club et l'AS Loos-Oliveaux, un match comptant pour le championnat seniors en excellence de district.

A l'heure de jeu, l'arbitre décide d'expulser un joueur loossois. L'ambiance dégénère. Des supporters loossois envahissent le terrain pour protester contre cette décision. Le président du FC Lambersart, Frédéric Dehaeze, décide alors de s'avancer également sur le terrain avec son téléphone portable. Soupçonné de vouloir filmer la scène, il est pris à partie par une vingtaine de personnes. Il a juste le temps d'échapper aux agresseurs non sans avoir pris quelques coups au visage. D'autres personnes tentant de s'interposer ont également été victimes de violences.

##fr3r_https_disabled##

Climat violent


Ailleurs en France, le climat dans certains stades amateurs inquiète. Notamment les arbitres, souvent violentés. Hier, dans le Doubs, six mois de prison avce sursis ont été requis à l'encontre de deux joueurs accusés d'avoir agressé un arbitre lors d'une rencontre de troisième division de football en avril dernier. L'un des prévenus est accusé d'avoir donné un coup de poing à l'arbitre au sol.

A Créteil également, deux jeunes gens sont suspectés d'avoir agressé samedi dernier deux arbitres à  la fin d'un match de football amateur au Plessis-Trévise. Ils ont été déférés devant le Parquet de Créteil qui a ouvert une information judiciaire. Les deux mis en cause ont été interpellés à l'issus des incidents et placés en garde à vue. Des incidents pendant lesquels deux arbitres ont été agressés  samedi par une trentaine de personnes descendues des tribunes.

Dans le Nord Pas-de-Calais, en avril dernier, un arbitre avait été agressé également lors d'un match  de première division du district artois pendant la rencontre amateure entre Vendin le Vieil et Anzin.

Et vous qu'en pensez-vous ?


Ce climat de violence dans le foot amateur vous inquiète-t-il  ? Avez-vous été victime, ou témoin d'agressions lors d'un match de football, sur le terrain ou à l'extérieur du stade ? Craignez-vous pour vos enfants qui pratiquent ce sport ? Si vous êtes arbitre, craignez-vous ces violences ? Avez-vous envie parfois de jeter l'éponge et raccrocher les crampons ? Comment faire pour faire respecter l'arbitre ? Les joueurs professionnels montrent-ils l'exemple ?

On attend vos réactions et vos questions ce soir dans LE + du JT de France 3 Nord Pas-de-Calais. Notre invité sera Fernand Duchaussoy, Président de la Ligue Régionale de football Nord Pas-de-Calais, ancien Président de la Fédération Française de Football.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
à l'antenne sport football