Honneurs militaires et obsèque demain à Dunkerque pour le militaire tué au Mali

Les honneurs militaires ont été rendus lundi matin au 515e Régiment du train de Brie (Charente) au septième soldat français mort au Mali, le brigadier-chef Marc Martin-Vallet, décédé le 30 juillet dans un accident de la route. Ses obsèques auront lieu mardi à Dunkerque.

Une cérémonie d'honneurs militaires a été rendue lundi en Charente.
Une cérémonie d'honneurs militaires a été rendue lundi en Charente. © France 3
La cérémonie d'honneur militaire a été présidée par le général d'armée Bertrand Ract Madoux, chef d'état-major de l'armée de terre. "C'est avec au coeur la peine du soldat que nous sommes réunis aujourd'hui (...) La mort a, hélas, fauché trop tôt votre belle jeunesse. J'assure votre compagne et votre famille du soutien de l'armée de terre", a déclaré le général dans son hommage.

Le militaire décédé a été promu à titre posthume au grade de maréchal-des-logis et s'est vu conférer le grade de chevalier dans l'ordre national du mérite. Il a également reçu la médaille d'or de la Défense nationale avec palme.



Premier décès accidentel


Agé de 28 ans, engagé depuis sept ans, ce spécialiste en manutention-transport était au Mali depuis le 30 mai dans le cadre de l'opération Serval, intervention militaire française lancée en janvier à la demande du président malien Dioncounda
Traoré.

Selon la Défense, il a trouvé la mort "sur une piste à une vingtaine de kilomètres de Douentza, au centre du Mali". Il faisait partie d'un convoi logistique, circulant entre Gao et Bamako, et déployé au Mali depuis deux mois.

Ses obsèques auront lieu mardi à Dunkerque.

Il est le 7e militaire français tué depuis le début de l'intervention française au Mali. C'est le premier décès accidentel. Environ 3.200 militaires français sont encore présents sur le sol malien dans le cadre de l'opération Serval.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
armée faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter