Bourses et aides du primaire à l'université

Pour aider les familles à faire face aux frais de scolarité de leurs enfants, et permettre aux étudiants de poursuivre leurs études. L'Etat, la région et les départements attribuent des aides aux ménages les plus modestes. Alors voici ce à quoi vous pouvez prétendre.  

© France 3 Picardie image d'archive
Même si l'école publique est gratuite en France, sauf dans le privé, la scolarité dans le primaire, et le second cycle a un certain coût. Et pour les familles c'est une charge inévitable.Alors quel que soit le niveau d'étude de vos enfants, vous pouvez potentiellement prétendre au versement d'une aide financière. Découvrez les différentes aides mises en place par l'Etat ainsi que les modalités d'obtention et les montants de chacune.
Aides de la région et du département

En plus des bourses nationales, vous pouvez bénéficier d'aides financières à l'échelon local. Les communes, les départements et les régions donnent en effet des bourses aux élèves et aux étudiants. Ces aides s'inscrivent dans la politique définie par les collectivités locales : elles varient donc d'une commune à une autre, ou d'une région à une autre.

Bourse de fréquentation scolaire pour l'école élémentaire.


Certains conseils généraux accordent une bourse de fréquentation scolaire aux familles de condition modeste. Elle est réservée aux parents qui doivent scolariser leur enfant dans une école élémentaire d'une commune voisine, en qualité de demi-pensionnaire ou de pensionnaire, en l’absence d’école dans leur commune d'habitation.

Les conditions d'attribution varient d'un département à l'autre.
Au minimum, l’élève doit être scolarisé en classe élémentaire (du CP au CM2), dans une école distante de plus de 3 kilomètres du domicile familial, et être demi-pensionnaire ou pensionnaire. La demande de bourse doit être effectuée en début d'année scolaire et renouvelée chaque année. Le directeur de l'école remet le dossier aux familles. 

Bourses départementales en faveur des collégiens.


Dans le département de la Somme, Il s'agit de L'allocation départementale de scolarité, elle est réservée aux collégiens de l'enseignement privé ou public et aux élèves de 4ème, 3ème de l’enseignement technique et agricole, scolarisés dans la Somme ou hors du département. Les parents de l'élève doivent être obligatoirement domiciliés dans la Somme. Un dossier est systématiquement remis à tous les éléves de 6ème dès la rentrée scolaire. Les autres collégiens et les élèves de 4ème, 3ème de l’enseignement technique et agricole de la Somme demandent un dossier à leur établissement.

Quand et comment est versée l'allocation départementale de scolarité ?

Elle est versée en une seule fois à la famille au cours du troisième trimestre de l'année scolaire.
L'allocation départementale de scolarité est attribuée en fonction des ressources. Le nombre d'enfants à charge (déclaré sur l'avis d'imposition 2012) faisant partie du foyer est pris en compte. Le barème déterminant le plafond des ressources annuelles donnant droit au versement de l'allocation, établi par le Conseil général figure en page 4 du dossier de 1ère demande ou de renouvellement. 

Voir les modalités d'attribution dans l'Aisne et dans l'Oise directement sur les sites des conseils généraux.

Le fonds social collégien.


Ce fonds est destiné à faire face rapidement à des situations difficiles que peuvent connaître des familles de collégiens pour assumer les dépenses de scolarité et de vie scolaire. Cette aide exceptionnelle peut prendre la forme d'une aide financière directe ou de prestations en nature (frais de demi-pension ou d'internat, fournitures diverses, etc.).

La décision d'attribution de l'aide relève du chef d'établissement après avis de la commission, présidée par lui et constituée par des membres de la communauté éducative, des délégués d'élèves et de parents d'élèves, si l'élève est scolarisé dans un collège public, et par le recteur de l'académie, sur proposition du chef d'établissement pour les élèves des collèges de l'enseignement privé sous contrat.

Pour toute information, adressez-vous au secrétariat de l'établissement fréquenté par votre enfant.

Le fonds social pour les cantines


Ce fonds doit permettre aux collégiens, issus de milieux défavorisés, de fréquenter la cantine de leur établissement. Le chef d'établissement prend au cours de l'année scolaire l'avis du conseil d'administration sur les critères et les modalités à retenir pour l'attribution de l'aide.

Pour tout renseignement, adressez-vous au secrétariat de l'établissement fréquenté par votre enfant.

« Picardie Cursus – Appui lycéen ».


C'est un dispositif destiné à venir en aide aux familles les plus en difficulté. Ce dispositif permet la prise en charge des dépenses liées à la scolarité des jeunes lycéens inscrits dans un établissement picard.

Il permet, pour les familles les plus en difficulté et concernées par la réforme du lycée, de prendre en charge tout ou partie du surcoût lié à l’acquisition des manuels de première mais également les frais de transport et d’hébergement ( dont l’internat et la demi-pension).

L’aide ainsi attribuée a davantage un caractère social (elle est délivrée sous condition de ressources) et doit être sollicitée directement auprès de l’établissement. 


Durant la rentrée scolaire 2010-2011, ce sont 351 352€ qui ont été alloués aux établissements scolaires dans le cadre du dispositif « Picardie Cursus – Appui lycéen » pour venir en aide aux familles et à leurs lycéens.
39 établissements scolaires de l’Aisne pour un montant de 93 177€,
44 établissements scolaires de la Somme pour un montant de 164 376€
48 établissements scolaires de l’Oise pour montant 93 799€.

Des primes spécifiques complètent la bourse nationale de lycée, selon la situation de l’élève boursier.


-Prime d’entrée en seconde, première et terminale (217,06 euros).
-Prime d’équipement, pour les élèves de 1ère année de certaines spécialités de CAP, BEP, Bac professionnel, technologique ou de brevet de technicien (341,71 euros).
-Prime à la qualification, pour les élèves de CAP ou de BEP préparant une mention complémentaire au CAP ou au BEP ou les élèves de première année d’un baccalauréat professionnel en 3 ans (435,84 euros).
-Bourse au mérite au lycée, pour les élèves ayant obtenus une mention « bien » ou « très bien » au diplôme national du brevet (800 euros).

Aides spécifiques aux élèves en internat.


Cette prime est destinée à tous les élèves boursiers nationaux qui sont scolarisés en internat (au collège, au lycée ou dans un établissement régional d'enseignement adapté - EREA) .La prime est attribuée de façon automatique, la famille n'aura donc aucun dossier à effectuer. Elle est d'un montant forfaitaire annuel de 254,70 € pour l'année scolaire 2013-2014. Exonération d'une partie des frais de pension dans les EREA et les ERPD.

Aides d'urgence : fonds national d'aide d'urgence aux étudiants (FNAU).


L​es études supérieurs coûtent de plus en plus cher en France. D'après les syndicats étudiants, une année d'études hors domicile parental coûte désormais entre 10 500 et 15 500 euros. Et pour venir en aide aux étudiants qui sont en difficulté financière l'Etat accorde un soutien d'urgence qui peut  prendre deux formes selon la situation de l'étudiant :

-Soit une aide ponctuelle pour l'étudiant qui rencontre passagèrement de graves difficultés financières,
-Soit une aide annuelle pour l'étudiant qui rencontre des difficultés financières durables et qui ne peut bénéficier de la bourse d'enseignement sur critères sociaux.

La demande de cette aide se fait auprès du CROUS.

Son montant maximum est de 1 640 € (soit le montant annuel de l'échelon 1 de la bourse sur critères sociaux).
Si plusieurs aides ponctuelles sont accordées à un étudiant au cours de la même année universitaire, leur montant cumulé ne peut pas dépasser 3 280 € (2 fois le montant annuel de l'échelon 1).
Un versement anticipé de l'aide d'un maximum de 200 € peut être autorisé selon la situation de l'étudiant.

Pour en savoir plus sur les aides financières pour la scolarité Service-Public.fr



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
infos pratiques éducation