• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Lomme : un élève donne des coups de taser dans l'enceinte du Lycée Delaunay

L'incient a eu lieu au lycée Sonia Delaunay à Lomme (près de Lille). / © Google Street View
L'incient a eu lieu au lycée Sonia Delaunay à Lomme (près de Lille). / © Google Street View

Ce mardi midi, un lycéen de 16 ans, muni d'un Taser, l'a utilisé dans l'enceinte de son établissement, le lycée Sonia Delaunay à Lomme. Il a pris la fuite. Deux personnes ont été légèrement blessées.

Par AFP

Le lycéen, qui était venu chercher un certificat de scolarité, a apparemment utilisé une bombe lacrymogène sur les cheveux d'une lycéenne, a indiqué à l'AFP Maryse Vidal, proviseur du lycée professionnel Sonia Delaunay de Lomme (Nord), confirmant une information de la Voix du Nord.

Alertés de la présence dans l'établissement de cet élève, qui avait en sa possession cette bombe lacrymogène et une arme de type Taser, la responsable de l'établissement, un surveillant et un professeur sont allés à la rencontre de l'adolescent. Un enseignant a voulu s'approcher de cet élève pour lui prendre sa bombe, mais ce dernier a aspergé la chemise de l'enseignant, affirme la proviseur.

Il a ensuite visé un surveillant et la proviseur du lycée avec son pistolet électrique, selon la proviseur, touchant le surveillant à la main. Ce dernier a été conduit pour des soins à l'hôpital, selon une source judiciaire qui a indiqué que ses jours n'étaient pas en danger.

 / ©
/ ©

Le jeune suspect était encore activement recherché mardi soir, selon cette source.

L'élève, admis dans l'établissement lors de la dernière rentrée scolaire, n'était pratiquement jamais présent aux cours, selon la direction du lycée. "Je ne pense pas qu'il venait à l'école utiliser ces objets, a indiqué la proviseur. Il s'est énervé parce qu'il avait des objets qu'il n'avait pas à avoir et que chacun faisait bien son travail".

L'établissement, qui accueille 639 élèves, a d'ores et déjà annoncé son intention de porter plainte contre l'élève qui sera par ailleurs convoqué pour un conseil de discipline.

Les élèves ont repris les cours normalement dans l'après-midi, selon la proviseur.

Le taser

Le Taser est classé comme une arme de 4e catégorie, c'est-à-dire soumise à autorisation. La police a reçu récemment l'autorisation de l'utiliser. Cette arme non létale a fait l'objet d'une polémique, certains l'accusant d'être à l'origine de décès.

Sur le même sujet

Luka Elsner en conférence de presse avant le match de l'ASC face au LOSC

Les + Lus