Cet article date de plus de 7 ans

Deux camps de Roms évacués à Dourges

Deux camps de Roms situés à quelques kilomètres de Lens (Pas-de-Calais) ont été évacués vendredi matin par la police, a-t-on appris auprès de la sous-préfecture de Lens.
L'opération, qui s'est déroulée "très calmement et sans incident", a concerné une centaine d'adultes et environ 70 enfants originaires de Roumanie et de Bulgarie qui occupaient deux terrains de la ville de Dourges (Pas-de-Calais), a dit à l'AFP le sous-préfet de Lens Pierre Clavreuil.

Un premier groupe occupait un terrain de la plateforme multimodale Delta 3 et un autre, à une vingtaine de mètres, un terrain de la communauté l'agglomération Hénin-Carvin. L'évacuation a été conduite à la suite de deux décisions de justice, saisie par les propriétaires des deux terrains.

La majorité des occupants du camp sont partis en caravane avec des voitures, selon le sous-préfet. Les Roms étaient arrivés à partir de la mi-septembre, en provenance majoritairement du département du Nord.

Selon la presse locale, une partie des résidents des deux camps auraient pris la direction de l'Aisne. "Les enfants n'étaient absolument pas scolarisés", selon le sous-préfet. Deux familles monoparentales, deux mères ayant un enfant pour l'une et trois enfants pour l'autre, devaient bénéficier d'un hébergement.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
roms