• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Valenciennes - Evian : défaite du VAFC d'Ariël Jacobs (0-1)

Matthieu Dossevi (VAFC) entre Cedric Barbosa et Youssouf Sabaly (Evian TG). / © AFP PHOTO / FRANCOIS LO PRESTI
Matthieu Dossevi (VAFC) entre Cedric Barbosa et Youssouf Sabaly (Evian TG). / © AFP PHOTO / FRANCOIS LO PRESTI

Evian/Thonon s'est imposé sur le fil à Valenciennes (1-0) à l'issue d'une rencontre d'une incroyable médiocrité, pour le premier match du nouvel entraîneur nordiste Ariël Jacobs au stade du Hainaut, samedi lors de la 11e journée de Ligue 1.

Par Mickael Guiho

Sougou a exploité une énorme erreur d'Angoua, qui a offert une passe décisive à son adversaire en manquant totalement une tête en retrait, pour offrir les trois points à son équipe en fin de match (82e).

Ariël Jacobs a montré plusieurs signes d'exaspération au bord du terrain. Sa tâche s'annonce vraiment ardue pour sortir le VAFC du trou noir dans lequel il est plongé.

DMCloud:120613
VAFC - Evian TG (0-1)
Céline Rousseaux et Emmanuel Quinart.


10 bonnes minutes


Le début de rencontre avait pourtant été animé et marqué par plusieurs occasions de part et d'autre. Sougou, à deux reprises, ne parvenait pas à trouver la faille après des erreurs d'Angoua (4e, 6e). La plus belle opportunité était ensuite pour Le Tallec, qui, seul au point de penalty, envoyait une frappe du plat du pied peu à côté sur un centre en retrait de Bahebeck (9e).

Le match basculait ensuite dans l'ennui et on assistait à une succession de mauvais choix et d'imprécisions. Après la pause, la rencontre repartait sur les mêmes bases, pour le plus grand désarroi du public. Nguette ratait même une occasion incroyable. A la retombée d'un corner de Dossevi, seul à cinq mètres du but, il envoyait sa reprise au-dessus (63e). Alors que l'on s'acheminait vers un triste match nul, Angoua offrait sur un plateau la victoire à Evian, qui n'en demandait pas tant.

Les Nordistes restent derniers de L1 (5 points). Après une seule victoire lors du premier match, ils avaient enchaîné deux nuls (dont un encourageant 2-2 à Rennes après avoir été menés 2-0) avant la défaite de ce samedi. Evian/Thonon, qui n'avait pas gagné lors de ses cinq dernières rencontres, en profite pour s'éloigner un peu de la zone rouge avec un total de 12 points.
Ce contenu n'est plus disponible

Déclarations


Ariel Jacobs (entraîneur de Valenciennes) : "On a eu trois occasions de but et sur les deux dernières, on fait le mauvais choix ou on manque de détermination. Dans le jeu offensif, on n'a pas pris nos responsabilités, j'ai vu très peu de frappes. On a travaillé toute la semaine dans la sérénité, et là, aujourd'hui, à l'approche du match, on sentait la nervosité car il y avait un bon coup à jouer. Hormis le début de match jusqu'à la première occasion d'Evian, on a senti cette nervosité et de la crispation. La façon dont on encaisse le but est typique pour une équipe dans notre situation. Il nous reste 27 finales, je n'ai pas changé d'avis, mais c'est vrai les défaites comme celles-ci font davantage mal, pas que pour les points perdus contre un concurrent direct, mais également car j'espérais voir une progression traduite aujourd'hui. Il faut vite évacuer cette déception, la remise en question doit avoir lieu et nous avons à peine trois jours pour essuyer cette défaite. La Coupe de la Ligue n'est absolument pas une priorité, mais à un moment où un groupe se cherche, changer beaucoup choses ne va pas mettre les joueurs dans des conditions idéales. Nous n'avons rien de plus ou de moins que nos concurrents directs, mais il faut gagner obligatoirement à domicile contre eux. La solidarité doit nous mener plus loin. Je veux transmettre mon jusqu'au-boutisme au groupe, c'est un clou sur lequel il faudra taper car la volonté de mettre les bouchées doubles a manqué ce soir, et dans cette situation, le groupe doit en faire preuve."

Pascal Dupraz (entraîneur d'Evian) : "Il faut féliciter nos joueurs pour leur engagement, notre section pro ne se désengagera pas, car le club est né sous une bonne étoile. J'ai vu les vertus de Croix de Savoie ce soir, ce club parti de nulle part et monté jusqu'en National. Un jour peut-être, on aura à négocier des matchs plus sympas, avec des espoirs de qualification européenne, mais pour l'instant notre club est engagé dans une course au maintien pour disputer une quatrième saison consécutive en L1, avec le 19e budget. On a vu les vertus de Savoyards, opiniâtres, francs et forts dans l'engagement. On pensait entrevoir une victoire 1-0 la semaine dernière à Guingamp, on l'a eue aujourd'hui. Encore une fois, ça a été un match tendu, je pense qu'on l'a mieux maîtrisé que les Valenciennois même si on aurait pu encaisser un but. Ce sont trois points salutaires, pour un groupe qui vit bien, qui sait que la route sera longue et difficile, mais comptez sur nous pour nous battre jusqu'au bout, même si on manque parfois de talent. Avec notre budget et notre inexpérience, on ne peut prétendre à autre chose qu'à l'obtention du maintien. L'an dernier, notre parcours en Coupe de France nous a permis de nous maintenir en créant une dynamique. Notre priorité désormais est donc la Coupe de la Ligue car c'est notre match suivant."

Valenciennes-Evian 0-1

A Valenciennes (Stade du Hainaut): Evian/Thonon bat Valenciennes 1 à 0 (0-0)
Spectateurs : 13.370
Arbitre : F. Fautrel
But :
Evian/Thonon : Sougou (82)
Avertissements :
Valenciennes: Bahebeck (71)
Evian/Thonon: Cambon (78), Ehret (85), Sougou (90+2)

Les équipes :
Valenciennes : Penneteau (cap) - Nery (Saez 89), Kagelmacher,
Angoua, Masuaku - Dossevi (Pujol 66), da Silva, Nguette, Doumbia, Bahebeck - A.
Le Tallec
Entraîneur : Ariël Jacobs

Evian/Thonon: J. Hansen - Wass, Mongongu, Angoula, Sabaly - Barbosa (Ehret 83),
Cambon (Koné 89), Tié Bi, Sorlin (cap), Benezet (Marco Ruben 63) - Sougou
Entraîneur: Pascal Dupraz

Sur le même sujet

Pourquoi Bellignies est-il un des plus beaux villages du Nord Pas-de-Calais ?

Les + Lus