• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Douai : quatre jeunes mis en examen pour actes de torture, barbarie et viol sur deux mineurs

Les faits les plus graves ont eu lieu rue de Chauny à Douai. / © Google Street View
Les faits les plus graves ont eu lieu rue de Chauny à Douai. / © Google Street View

Le procureur de la République à Douai, Eric Vaillant, confirme une information de La Voix du Nord : quatre jeunes âgés de 16 à 18 ans, ont été mis en examen jeudi 7 novembre, pour actes de barbarie, torture et viol sur deux frères mineurs en mai 2012. 

Par Emmanuel Pall

Les faits remontent à mai 2012, les deux-frères, domiciliés à Roost-Warendin, sont alors les souffre-douleur des tortionnaires présumés. Tous se connaissent, ils sont dans le même établissement scolaire.

Ils vont subir le pire, à la suite d'une histoire de vol de vélo. Les 4 "tortionnaires" présumés leur mettent de l'urine dans les cheveux, leur brûlent les poils avec un briquet et les obligent à manger des feuilles et de l'herbe…Contraints à des pratiques sexuelles filmées, l'un des deux frères, le plus âgé, aurait également été violé avec un bâton.

Selon La Voix du Nord, l'un des deux frères aurait également déclaré avoir été "brûlé aux mains", "obligé à pratiquer une fellation à son frère", à "se masturber devant la caméra de l’un de ses agresseurs". Malgré la plainte déposée par la mère des deux frères en mai 2012, des menaces et d'autres faits graves auraient perduré. Jusqu'à l'arrestation des 4 agresseurs présumés le 5 novembre dernier.

Procès dans un an ?

Les mis en examen encourent des peines de prison lourdes. Mais tous ne sont pas impliqués au même degré. Certains mis en examen n'auraient fait que suivre les deux principaux agresseurs présumés.

La position des mis en examen, reconnaissance ou pas des faits, n'a pas été précisé par le parquet de Douai. Un procès devrait voir le jour dans au moins un an le temps de l'instruction, du recueil des témoignages, des confrontations et des expertises psychiatriques.

Sur le même sujet

Le boum de la culture du lin dans l'Oise

Les + Lus