Cet article date de plus de 7 ans

Le RC Lens s'impose 2-1 à Angers et monte sur la 2e marche du podium

Plus de trois mois après sa dernière victoire à l'extérieur, les Lensois se sont imposés chez un concurrent direct à la montée en Ligue 1. De bon augure à une journée de la trève hivernale. 
Lens a pris la deuxième place de la Ligue 2 grâce à sa victoire sur le terrain d'un concurrent direct, Angers (2-1), son premier succès à l'extérieur depuis plus de trois mois, samedi à l'occasion de la 17e journée.

Les Artésiens, qui attendaient depuis le 24 août (2-0 à Laval) de s'imposer hors de Bollaert, où ils sont intouchables (7 victoires pour un nul), reviennent à quatre longueurs du leader Metz, battu à Tours (2-4) vendredi soir.

Ils en profitent également pour laisser trois points derrière eux le SCO, qui quitte le podium pour la première fois de la saison et confirme sa tendance à manquer les gros rendez-vous à domicile, après avoir déjà été tenu en échec par Tours (1-1 le  27 septembre).

Buts :
Touzghar pour Lens à la 15e, puis Ljuboja sur Penalty à la 57e

Yattara pour Angers à la 48e. 

Le Racing, battu lors de la dernière journée à Nancy (1-0), a d'entrée mis les ingrédients pour l'emporter, en ouvrant le score sur sa première occasion, sur une frappe puissante de Touzghar parfaitement alerté dans la profondeur (15).

Dans un match animé, les hommes d'Antoine Kombouaré auraient pu regretter leurs opportunités manquées de faire le break (31 et 39), surtout quand Yattara a égalisé après une talonnade de Socrier (48).

Mais Lujoboja a scellé sur un penalty consécutif à une faute d'Angoula sur Salli (57) la victoire lensoise, préservée en fin de match par Aréola devant Boufal (75) puis Yattara (90+2)

Réactions
Stéphane Moulin (entraîneur d'Angers) : "Je suis content du niveau de jeu mais pas satisfait du résultat. Il n'y a que ça de mauvais sur ce match mais malheureusement, c'est l'essentiel. On a manqué d'agressivité dans le dernier geste face à une équipe de Lens qui a certainement fait son meilleur match à l'extérieur. Il y a longtemps que l'on avait pas atteint ce niveau dans le jeu mais cela n'a pas été validé par un résultat positif, ne serait-ce qu'un nul. C'est donc la frustration qui prédomine. Ne plus être sur le podium pour la première fois de la saison m'importe peu. L'important, c'est d'y être après la 38e journée."

Antoine Kombouaré (entraîneur de Lens) : "C'est une victoire ô combien importante car elle est acquise chez un adversaire direct. C'est une grosse satisfaction car on a été la chercher avec la manière, en mettant de l'engagement, en faisant preuve d'un gros mental et surtout en développant un jeu de qualité. Félicitations aux joueurs qui ont été énormes face à un adversaire âpre. Maintenant, il faut faire le boulot sur le dernier match avant la trêve (réception d'Istres, jeudi)."
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rc lens