Hénin-Beaumont : Manuel Valls vient adouber le maire sortant Eugène Binaisse

Manuel Valls est arrivé Hénin-Beaumont ce dimanche à 11h30. Le Ministre de l'Intérieur assiste aux voeux du maire Eugène Binaisse. Un soutien au candidat à sa propre succession qui enrage le candidat du Front national Steeve Briois, et marque un tournant dans l'attitude du PS face à Hénin-Beaumont..

Manuel Valls à la cérémonie des voeux à Hénin-Beaumont
Manuel Valls à la cérémonie des voeux à Hénin-Beaumont © Simond Colaone
La venue du plus populaire des ministres du gouvernement à Hénin-Beaumont fait du bruit. Manuel Valls est arrivé ce dimanche à 11h30 pour assister à la cérémonie des voeux du maire Eugène Binaisse, candidat à sa propre succession. Un déplacement évidemment très médiatisé, et en grande pompe. Petits fours, orchestre, tour de chant de Louane, demie finaliste héninoise à l'émission The Voice, rien ne manque pour marquer les esprits des administrés de la ville. 


Un soutien de poids au maire sortant qui n'est pas du goût du candidat du FN


A son arrivée, Manuel Valls a justifié sa présence particulière comme celle d'un "républicain qui a répondu à l'invitation du maire, désireux de "rencontrer les gens d'Hénin-Beaumont et de parler avec eux de leurs difficultés".
Un déplacement qui n'est évidemment pas anodin, à deux mois du premier tour des élections municipales. Dès l'annonce de cette venue particulière, Steeve Briois, le candidat frontiste, s'en était aussitôt indigné.
Par sa présence, le ministre de l'Intérieur apporte évidemment un soutien de poids au maire sortant, candidat à sa réélection sous l'étiquette divers gauche.

Manuel Valls à la cérémonie des voeux à Hénin-Beaumont, entouré de plusieurs figures locales du PS, Philippe Kemel et Guy Delcourt
Manuel Valls à la cérémonie des voeux à Hénin-Beaumont, entouré de plusieurs figures locales du PS, Philippe Kemel et Guy Delcourt © Simond Colaone


Un changement d'attitude du PS vis-à vis d'Hénin-Beaumont


Cette visite marque assurément un changement d'attitude du PS vis-à-vis d'Hénin-Beaumont, ville laboratoire du Front National, et lieu embarrassant pour le parti socialiste, depuis l'épisode Dalongeville. L'ex maire PS avait en effet été arrêté dans sa mairie en 2009, et a été condamné depuis pour détournements de fonds publics à quatre ans de prison, dont trois ferme, et 50 000 euros d'amende.
A vrai dire, aucun ténor du PS ne s'était plus aventuré sur les terres héninoises ces dernières années, minées par les dissensions et les scandales à gauche, et accaparées par la présence du Front national, qui compte bien l'emporter en mars prochain.
En attendant, Eugène Binaisse ne s'est toujours pas officiellement déclaré. Le maire d'Hénin-Beaumont promet de se manifester d'ici la semaine prochaine.
Notre reportage sur place de Simond Colaone et Bruno Espalieu, suivi de deux interview de Manuel Valls.

durée de la vidéo: 01 min 48
Manuel Valls aux voeux du maire d'Hénin-Beaumont


L'interview de Manuel Valls à Hénin-Beaumont

Interview de Manuel Valls et Eugène Binaisse

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique