David Pollet, ancien joueur du Racing Club de Lens, signe à Anderlecht

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yann Fossurier
David Pollet sous le maillot lensois en septembre 2012.
David Pollet sous le maillot lensois en septembre 2012. © MaxPPP

David Pollet, ancien joueur du RC Lens, quitte Charleroi et s'engage pour 4 ans et demi avec Anderlecht. Selon les médias belges, le montant du transfert se situe au tour de 2 millions d'euros. Les Sang et Or qui empocheront 30% de la transaction.

David Pollet​, 25 ans, s'est engagé ce jeudi pour 4 ans et demi avec le plus titré des clubs belges. "Je suis fier de pouvoir évoluer sous les couleurs du RSC Anderlecht", a déclaré l'ex-attaquant du Racing Club de Lens sur le site internet des champions de Belgique . "Je vais mettre tout en œuvre afin de répondre à leurs grandes attentes. Je tiens aussi à remercier les entraîneurs, le staff des collaborateurs, mes coéquipiers et les supporters des Zèbres (surnom des joueurs du Sporting de Charleroi son précédent club NDR) pour leur soutien et leur compréhension dans le cadre de ce transfert. C'est grâce à eux que j'ai pu franchir cette grande étape."

Selon les médias belges, le montant du transfert se situe autour des 2 millions d'euros, dont 600 000 euros devraient être reversés au RC Lens en vertu d'un accord passé l'an dernier avec Charleroi.

30% à la revente

Natif de La Bassée (Nord) mais de nationalité belge, David Pollet a intégré le centre de formation des Sang et Or en 1997, à l'âge de 9 ans. La saison dernière, il n'a pas souhaité prolonger son contrat dans l'Artois qui expirait en juin 2013. En janvier, Lens a donc accepté de le laisser filer "gratuitement" à Charleroi, moyennant une clause à la revente de 30%.

Depuis son arrivée en "Jupiler League", la première division belge, David Pollet a inscrit 17 buts en 36 matches toutes compétitions confondues.



  

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.