La liste des projets de transport en commun suspendus au sort de l'écotaxe

Une ligne de bus à haut niveau de service à Roubaix (Liane). / © MAXPPP
Une ligne de bus à haut niveau de service à Roubaix (Liane). / © MAXPPP

France info s'est procuré la liste des projets de transport (bus, tramway, métro...) qui ne peuvent être actuellement financés faute de recettes issues de l'écotaxe. Dans le Nord Pas-de-Calais, une quinzaine de projets seraient ainsi dans l'attente. 

Par EM

Ecotaxe suspendue = moins d'argent dans les caisses de l'Etat = moins de projets de transports en commun ou durables financés. C'est cette logique qui ressort du document publié ce lundi par France Info. La radio publie la liste des projets qui ont été déposés l'an dernier au Ministère des Transports et qui attendent un financement. 

Lignes de tramway, bus à haut niveau de service, métro, funiculaire : en tout, en France, environ 120 projets seraient concernés. Des projets en sommeil parce que les 450 millions de recettes prévus dans le cadre de l'écotaxe devaient en partie les financer. L'écotaxe est supendue depuis septembre alors ces projets attendront.
##fr3r_https_disabled##
videofrance2ecotaxxe0303

Dans le Nord Pas-de-Calais, on compte une quinzaine de projets dans quelques lignes de bus à haut niveau de service (avec voie réservée).

Ligne de bus à haut niveau de service : 
  • Liévin-Hénin-Beaumont et  Vendin-le-Vieil-AVion
  • Grande-Synthe-Leffrincoucke
  • Orchies-Villeneuve d'Ascq
  • AUchel-Bruay
  • Valenciennes
  • Amélioration des Liane Lille Métropole
  • Maubeuge
Sont également sur cette liste pour la région : des projets de funiculaire et de navette maritime, et une expérimentation de voitures sans chauffeur à Boulogne-sur-mer. A Seclin, un projet de parking à vélo sécurisé. 

Voici la liste complète des projets publié par France Info. 

Selon France Info, tous ces projets ne sont pas annulés. Mais le financement de l'Etat est pour certains indispensable (jusqu'à 20%). Mi-février, 13 élus écologistes avaient signé un communiqué pour interpeller l'Etat. ils s'inquiétaient des conséquences de la suspension de l'écotaxe sur les projets d'amélioration des transports en commun en France. 

Sur le même sujet

Les + Lus