Education : six super-ZEP en Picardie

Le collège d'Etouvie à Amiens et l'un des six établissements de Picardie qui bénéficiera du dispositif Super-ZEP. / © France 3 Picardie (archive)
Le collège d'Etouvie à Amiens et l'un des six établissements de Picardie qui bénéficiera du dispositif Super-ZEP. / © France 3 Picardie (archive)

Notre région abrite six secteurs qui seront concernés dès septembre par l'attribution de moyens supplémentaires. Dans ces super-ZEP (zones d'éducation prioritaires), les enseignants disposeront de 1h30 de cours de moins et d'une prime doublée.

Par Florent Boutet

Deux collèges à Amiens (César-Franck et Etouvie), deux collèges dans l'Aisne (Gérard-Philipe à Soissons et Montaigne à Saint-Quentin) et deux collèges dans l'Oise (Charles-Fauqueux à Beauvais et Gabriel-Havez à Creil). C'est la nouvelle carte des "super-ZEP" en Picardie. Ces REP+ (réseaux d'éducation prioritaires) rassemblent un collège et les écoles primaires alentours.

Selon le ministère de l'Education nationale, ces REP+ sont les secteurs qui concentrent le plus de difficultés dans notre région (problèmes sociaux dans les familles des enfants scolarisés, faibles revenus des parents, etc).

Flécher des moyens pour motiver les profs


Vincent Peillon souhaite "flécher" des moyens vers ces zones géographiques dans le cadre de la réforme de l'éducation prioritaire annoncée en janvier 2014.

Au total 102 "super-ZEP" rentrent dans le cadre de ce nouveau dispositif dans toute la France. Ce chiffre devrait progressivement monter à 350 d'ici à 2015.

 / © La Lettre de l'Education
/ © La Lettre de l'Education


Les enseignants qui travaillent dans ces collèges et dans ces écoles bénéficieront de 1h30 de cours de moins et d'une prime doublée. Façon d'inciter les enseignants à rester exercer dans des établissements jugés difficiles plutôt que de chercher à se faire muter à tout prix dans des secteurs plus tranquilles.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus