• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Faux taxis présumés : trois hommes arrêtés pour le transport de personnes de Paris vers le Nord

Les minibus embarquaient les passagers à la porte de la Chapelle, au nord de Paris / © Google Streetview
Les minibus embarquaient les passagers à la porte de la Chapelle, au nord de Paris / © Google Streetview

Trois hommes, qui assuraient des navettes entre Paris et le Nord dans des minibus, ont été placés en garde à vue lundi pour "travail dissimulé" et non inscription au registre des transporteurs", a-t-on appris de source policière. Les trois hommes ont affirmé "pratiquer le covoiturage". 

Par avec AFP

Depuis plus de deux mois, la police parisienne avait placé sous surveillance ces transporteurs d'habitude situés porte de la Chapelle dans le nord de Paris. La régularité des prises en charge des passagers avait conduit les effectifs des Boers - la brigade des taxis de la préfecture de police de Paris - à cibler ces trois hommes.

20 euros pour venir de Paris

Ces transporteurs, qui utilisent des minibus de 7 et 9 places, effectuaient régulièrement des trajets entre Paris et le nord de la France, et faisaient à chaque passager le trajet à un prix dérisoire, entre 15 et 20 euros. Ils effectuaient également des trajets jusqu'en Belgique pour 35 euros.

Mais les policiers ont établi que les personnes utilisant ce mode de transport, ne passaient pas par un site de covoiturage, et se présentaient directement porte de la Chapelle.

Face aux enquêteurs, les gardés à vue ont assuré pratiquer le covoiturage tout en minimisant les revenus tirés de cette activité.

Sur le même sujet

Découverte de migrants sur un barrage de gilets jaunes

Les + Lus