Calais : un Iranien mis en examen pour homicide volontaire

Le tribunal de Boulogne-sur-mer. / © AFP
Le tribunal de Boulogne-sur-mer. / © AFP

Un Iranien de 31 ans, soupçonné du meurtre d'un migrant par arme à feu début février à Calais, a été mis en examen jeudi soir pour homicide volontaire,
a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

Par AFP

"Il a été déféré (jeudi) et écroué", a indiqué le parquet de Boulogne-sur-Mer, confirmant une information du journal Nord Littoral. "On est remonté sur (son) implication grâce à des écoutes téléphoniques", a ajouté le parquet, précisant que l'enquête avait été menée par l'antenne de Coquelles de la police judiciaire (PJ) et la police aux frontières (PAF).

L'homme a été interpellé en Belgique et remis aux autorités françaises. Le corps de la victime, également de nationalité iranienne, avait été retrouvé
dans la nuit du 2 au 3 février.

Selon la préfecture du Pas-de-Calais, il y a en permanence 300 à 350 migrants clandestins à Calais qui tentent de passer
en Angleterre.

Sur le même sujet

Les + Lus