Paris-Roubaix : victoire de Niki Terpstra qui surprend les grands favoris

Publié le Mis à jour le
Écrit par EM

C'est un outsider qui remporte Paris-Roubaix 2014 : Niki Terpstra. Un coéquipier de Tom Boonen qui a réussi à surprendre tous les gros favoris. 

Niki Terpstra, avait terminé 3ème de Paris-Roubaix en 2013. Coureur néerlandais âgé de 30 ans, il remporte à la surprise générale ce Paris-Roubaix 2014. Devant Degenkolb et Cancellara, Vanmarcke et Stybar. 

Une victoire acquise au terme d'une course folle avec un final à suspense. Le coéquipier de Boonen (Quick Step Omega Pharma) a profité du marquage à la culotte de tous les favoris (Boonen, Cancellara, Vanmarcke...) pour saisir sa chance en attaquant à 5 km de l'arrivée. 
##fr3r_https_disabled##
stybar

Le film de la course

6h30 de course. Au menu cette année dans Paris-Roubaix : vent, poussière et rythme d'enfer... du Nord. 45km/h de moyenne dans les deux premières heures de course. Une première partie animée par huit coureurs dont le Nordiste David Boucher (FDJ). Jusqu'à la trouée d'Arenberg. 
arenberg

Pendant très longtemps, un peloton relativement compact. Peu de favoris en difficulté (à part Sagan, victime de crevaison et Kristoff qui abandonne sur chute). C'est le Belge Tom Boonen qui va vraiment lancer la course loin de l'arrivée. A 60km de Roubaix, il attaque et s'adjoint 5 coureurs : Tankink (BEL), Hushovd (BMC), Thomas (SKY), De Backer (GIA) et Martinez (EUC).
boonen1304
A-t-il attaqué trop tôt ? A 38 km de l'arrivée, le Belge réussit à avoir 45 secondes d'avance sur le groupe des autres favoris mené par Fabian Cancellara. Mais la course va s'animer encore un peu plus à 30 km de l'arrivée. Attaques de Sagan et Wynants. Réaction de Cancellara et Vanmarcke. 
Finalement, les favoris vont quasiment se regrouper à 25 km de l'arrivée. 

Sagan attaque de nouveau. Vanmarcke et Cancellara emmènent avec eux Stybar et Degenkolb, à la poursuite de Sagan tandis que Thomas et De Backer sont partis derrière eux. Boonen et Wiggins s'accrochent à une quinzaine de secondes. Le suspense est total à 15km de l'arrivée dans le traditionnel décisif secteur du Carrefour de l'arbre. Un final incroyable avec de très nombreux favoris au rendez-vous. Et un regroupement à 8 km de l'arrivée. 
arbrepr
Bradley Wiggins, l'ancien vainqueur du Tour de France, décide d'accélérer pour éviter un sprint. 11 coureurs en tête à 9km de l'arrivée: Cancellara, Vanmarcke, Boonen, Stybar, Terpstra, Wiggins, Thomas, Langeveld, Sagan, Degenkolb et De Backer. 

Terpstra attaque à 5 km de l'arrivée. Son attaque sera la bonne !
terpstra