L'OM et le LOSC se neutralisent (0-0)

Marseille, qui avait l'occasion de revenir sur Lyon, a encore cédé des points à domicile en concédant le nul (0-0) au LOSC, qui certes voit Monaco (2e) s'échapper, mais a consolidé sa place de troisième en mettant Saint-Etienne à 7 points dimanche, lors de la 34e journée de L1.

© BORIS HORVAT / AFP
Si à l'aller, le scénario avait été cruel pour l'OM, qui s'était incliné sur un but de Nolan Roux inscrit à la 90e minute, le déroulé du match semblait cette fois encore s'appuyer sur une trame faisant la part belle au LOSC. Dès la 47e seconde, Souaré, d'une tête puissante à la réception d'un centre d'Origi venu de la droite, aurait pu ouvrir le score sans un beau sauvetage de Mandanda.

Puis à la 17e minute, tous les yeux se sont tournés vers Tony Chapron, alors que Nicolas Nkoulou venait de faucher Souaré dans la surface. Mais l'arbitre est resté sourd aux plaintes des joueurs lillois qui réclamaient un pénalty.

durée de la vidéo: 01 min 24
L'OM et le Losc se neutralisent 0-0

Marseille, pourtant très séduisant il y a une semaine à Montpellier, abandonnait le jeu aux Nordistes. Malgré son retour dans le groupe après deux semaines d'absence pour une entorse de la cheville, Florian Thauvin avait pris place sur le banc au coup d'envoi, tout comme Dimitri Payet, le nouveau joker, entré en fin de match à la Mosson et auteur du but de la victoire à la dernière minute.

Meïté, Deleplace, Martin...

A leurs places, Anigo avait pour la troisième fois de suite titularisé un Saber Khalifa, seul selon lui capable de jouer en profondeur, mais une fois de plus peu convaincant et remplacé sous les sifflets à l'heure de jeu par Thauvin. Avec un Valbuena peu en réussite et même conspué par le Vélodrome pour quelques pertes de balles, et un Gignac jamais en position, le bilan marseillais de la première période était famélique.

Au contraire de Lille qui était encore une fois tout près d'ouvrir le score à la demi-heure de jeu quand Deleplace adressait un centre de la gauche pour Marvin Martin, seul au second poteau. Mais le meneur de jeu avait piqué trop vite et voyait la balle lui passer derrière.

A la pause, le Losc menait largement aux points, mais pas au score. L'OM a réagi en seconde période avec une bicyclette de Ayew (52) ou une belle
tentative de Thauvin repoussée par Enyeama. Mais Lille était encore le plus dangereux avec un tir de Meité qui flirtait avec le poteau de Mandanda (79).
videoomlille

Les réactions

René Girard (entraîneur de Lille): "Je crois qu'il n'y avait pas de mistral ce soir et je pense que Souaré n'est pas tombé tout seul...Ce sont des faits de jeu importants. Après on a manqué un peu de précision sur des centres notamment. On est solide, costaud, il a fallu pallier l'absence de Marko (Basa)
qui au dernier moment s'est bloqué le cou. Ce qui est bien c'est que tout le monde a envie d'aller au bout de cette aventure. On a une fin de Championnat qui n'est pas simple, on reçoit Bordeaux, on va à Bastia et on reçoit Paris. Si on est dans cet état d'esprit là, il faudra venir nous chercher. L'OM est une équipe bien organisée, on sent qu'il y a un manque de confiance, on le voit dans les prises de risque mais à tout moment il y a des individualités qui peuvent faire la différence. C'est un peu partout pareil, quand on se retrouve dans des eaux un peu plus lointaines que ce qu'on attendait...mais ça va être une belle enceinte, il y aura d'autres belles affiches. On est sur notre feuille de route, ce serait dommage de perdre cette 3e place vu la saison qu'on a faite. Mais les choses ne sont pas faites, on fera tout pour aller la chercher (la 3e place), il reste 12 points à prendre, ce n'est pas encore gagné, je vis une saison avec un groupe extraordinaire, on ne doit rien à personne
".


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
losc