Femme agressée dans le métro lillois : et vous, comment auriez-vous réagi ?

Alors que le procureur de Lille tente de faire identifier les témoins de l'agression cette semaine d'une femme de 29 ans dans le métro lillois, qu'en est-il de la non assistance à personne en danger ? Et vous, quelle serait votre réaction en de telles circonstances ? Reportage

Illustration
Illustration © MAXPPP
5 ans de prison, 75 000 euros d'amende. C'est ce que tout justiciable français encourt pour non assistance à personne en danger.

Le fait divers dont a été victime cette semaine une femme dans le métro lillois pose une question de société : quelle serait votre réaction, si vous étiez témoin d'une telle agression?

Plusieurs personnes présentes peuvent sans aucun doute maîtriser un individu de 19 ans, ivre de surcroît. Mais une fois encore, personne n'a bougé, laissant la victime aux mains de son agresseur au beau milieu d'un lieu public.

On appelle cela le syndrome du passant. La peur d'être soi-même agressé, ou la certitude (l'espoir) que quelqu'un d'autre intervienne. Des scientifiques se sont penchés sur ce type de situation, notamment après le viol et le meurtre d'une femme en 1964 aux Etat s-Unis. 38 personnes avaient été témoins de la scène, personne n'était intervenu. 

Nos confrères de France 2 sont revenus sur ce sujet dans ce reportage :


Et vous, qu'auriez-vous fait ? Répondez à notre sondage

##fr3r_https_disabled##

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société faits divers