RC Lens : des supporters se mobilisent pour la diffusion du match contre le CA Bastia sur écran géant à Bollaert

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yann Fossurier
Les supporters lensois veulent célébrer le retour en Ligue 1 à Bollaert.
Les supporters lensois veulent célébrer le retour en Ligue 1 à Bollaert. © MaxPPP

Plus de 12 000 supporters du RC Lens ont rejoint une page Facebook qui réclame la diffusion vendredi au stade Bollaert-Delelis, sur écran géant, du match contre le CA Bastia. Un match à l'issue duquel les Sang et Or espèrent décrocher leur ticket pour la Ligue 1.

En s'inclinant vendredi à domicile contre Brest (0-1), les joueurs du Racing Club de Lens ont privé leurs supporters d'une jolie fête au Stade Bollaert-Delelis pour célébrer le retour des Sang et Or en Ligue 1. L'accession à l'élite se jouera donc vendredi prochain, en Corse, contre le CA Bastia, lors de la 38e et ultime journée du championnat de Ligue 2. Mais peu de supporters lensois pourront effectuer le déplacement. "La distance, le coût du déplacement, le jour du match… posent problèmes pour voir un large contingent de Lensois fêter l’éventuelle montée en Ligue 1 sur place", peut-on lire sur le site lensois.com

Du coup, c'est la mobilisation générale sur les réseaux sociaux pour obtenir une diffusion de la rencontre - retransmise sur BeIn Sport 2 vendredi dès 20h30 - sur un écran géant installé au Stade Bollaert-Delelis. Ce lundi midi, déjà 12 300 personnes avaient rejoint la page Facebook ouverte par le kop Tony Marek "Pour que le club retransmette le match CA Bastia - RC Lens au Stade Bollaert".

Les responsables du club doivent se réunir ce lundi après-midi pour en discuter et prendre leur décision. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.