• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Hesdin : le maire cite Hitler dans un discours

Stéphane Sieczkowski, maire d'Hesdin. Il est âgé de 22 ans. / © MAXPPP
Stéphane Sieczkowski, maire d'Hesdin. Il est âgé de 22 ans. / © MAXPPP

Maladresse ? Erreur de jeunesse ? Dérapage ? Le maire d'Hesdin, dans le Pas-de-Calais a cité Hitler dans un discours prononcé à l'occasion du vernissage d'une exposition sur l'Occupation et la Libération. 

Par @F3nord

Stéphane Sieczkowski-Samier, maire apparenté UMP d'Hesdin (Pas-de-Calais) était jusque là connu pour son jeune âge, 22 ans. Désormais, il est aussi celui qui a fait un discours citant Hitler. Cela s'est passé le 29 août dernier et cela été raconté par La Voix du Nord ce vendredi.

Ce jour-là, le maire inaugure une exposition sur la Libération d'Hesdin dont c'est le 70ème anniversaire. On y découvre notamment qu'Hitler a séjourné dans cette petite commune du Pas-de-Calais en juin 40. Après avoir visité l'expo, Stéphane Sieczkowski-Samier explique avoir gardé en mémoire "quelques citations d'affiches de propagande allemande" : "Ce sont des citations qui parlent beaucoup et aujourd'hui, certaines personnes devraient en prendre de la graine." Et il continue en citant une de ces phrases : "Ce ne sont ni les mous, ni les neutres qui font l'Histoire mais les hommes qui s'engagent dans la lutte, . Ça, c'est à méditer." Problème : cette phrase "à méditer" est signée Hitler. C'est d'ailleurs écrit en grand sur l'affiche dont est extraite la citation.

"Ça a jeté un froid"

Le maire l'avait-il vu. Interrogé par La Voix du Nord, il affirme qu'il ne l'a appris "qu'après" et il présente ses excuses à ceux qu'il a pu heurter en citant cette phrase du Fuhrer. Contacté par France 3, le maire d'Hesdin n'a pour l'instant pas donné suite à nos questions. Un ancien élu présent ce jour-là s'est dit choqué : "On ne fait pas référence à Hitler, surtout vu le nombre d’anciens qui étaient présents dans la salle. Ça a jeté un froid."


Extrait du discours de Stéphane Sieczkowski-Samier

« Je suis fier de dire que j’ai rarement vu cette salle un jour d’exposition aussi remplie. C’est le fruit du travail ardu de Monsieur Jean-Claude Debril et de l’ensemble de son équipe. Merci aussi Jean-Claude de m’avoir fait découvrir cette exposition en avant-première cet après-midi, cette visite m’a permis d’enregistrer quelques citations d’affiches de propagande allemandes que vous voyez au tableau. Ce sont des citations qui parlent beaucoup et aujourd’hui certaines personnes devraient en prendre de la graine. Je vais vous en citer une : Il faut oser, risquer quelque chose pour obtenir de grands résultats. Ou une autre par exemple : « Ce ne sont ni les mous, ni les neutres qui font l’Histoire mais les hommes qui s’engagent dans la lutte. » Ça, c’est à méditer. Il y a aussi une autre phrase que je voulais vous dire et on peut aussi en faire le parallèle : il faut aussi savoir que la ville d’Hesdin a été libérée par un général polonais, le 4 septembre 1944. Soixante-dix ans plus tard, le 4 avril 2014, Stéphane Sieczkowski devient maire d’Hesdin. C’est à méditer également. »

Sur le même sujet

Pourquoi Bellignies est-il un des plus beaux villages du Nord Pas-de-Calais ?

Les + Lus