Cet article date de plus de 6 ans

Une Hollandaise fait croire pendant 40 jours qu'elle est en vacances en Thaïlande... grâce à Photoshop

Une Hollandaise, étudiante en graphisme, a passé une quarantaine de jours à s’inventer des vacances en Asie du Sud Est grâce à Photoshop et à l’aide de son petit ami photographe.
Un des montages de la jeune graphiste néerlandaise.
Un des montages de la jeune graphiste néerlandaise. © Zilla Van den Born
C'est une histoire qui fait le buzz depuis quelques jours dans toute l'Europe. Une démonstration de plus de la prudence que nécessite les images, surabondantes à l'heure des réseaux sociaux. «Je voulais montrer que de nombreuses images sont manipulées sur les réseaux sociaux, nous créons un monde idéal en ligne sur lequel la réalité n’a plus de prise», explique Zilla van den Born, Hollandaise de 25  ans.

Son projet : réussir à tromper ses amis, sa famille, ses connaissances sur Facebook, en leur faisant croire qu’elle était en vacances pour 5 semaines en Thaïlande alors qu’elle était chez elle dans son bureau. Tout simplement grâce à Photoshop. En voici deux exemples :

Son ami photographe prend des photos d'elle à Amsterdam. Et elle les mélange grâce au logiciel de montage et retouche avec des décors typiques de la Thaïlande puis les publie sur Facebook. Et quand elle discute avec ses amis sur Skype, elle ajoute simplement dans son appartement quelques objets typiques pour "faire Thaïlande". Ça a parfaitement marché.  Zilla Van den Born dit avoir vécu cachée pendant 40 jours dans sa maison dont elle ne sortait qu'emmitouflée pour ne pas être reconnue dans la rue. 
Elle a aussi publié une vidéo de la réaction de ses amis quand elle leur a révélé la supercherie. La jeune graphiste raconte même Le résultat graphique est bluffant. Les ambiances exotiques sont rendues avec talent et les clichés criants de réalisme. Dans plusieurs vidéos, Zilla raconte que sa famille ne l’a pas très bien pris et que sa mère l’a même boudée pendant 2 jours.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
réseaux sociaux pays-bas