• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Des clowns inquiétants terrorisent-ils les collégiens du Douaisis ?

Photo d'illustration. / © MaxPPP
Photo d'illustration. / © MaxPPP

Selon La Voix du Nord, deux collégiennes de Sin-le-Noble et Lambres-lez-Douai ont porté plainte après avoir été accostées et menacées par des personnes déguisées en clowns. La police prend l'affaire au sérieux mais l'enquête n'a rien donné pour l'instant.

Par France 3 Nord Pas-de-Calais web

L'histoire pourrait prêter à sourire mais elle n'amuse pas vraiment les policiers du Douaisis. Lundi dernier, une élève, scolarisée au collège Anatole-France de Sin-le-Noble, est venue déposer plainte après avoir été poursuivie, dit-elle, par... un clown armé. "La collégienne est très choquée", a indiqué à La Voix du Nord le commissaire Thierry Courtecuisse, chef du district de police. "Elle décrit un individu menaçant avec une arme blanche." Mardi, nouvelle plainte : cette fois c'est une collègienne de Lambres-lez-Douai qui dit avoir été accostée par une personne déguisée en clown, dissimulée dans l’entrebâillement d’une porte de fourgonnette. "On n'a aucune raison de mettre en doute la parole de ces adolescentes, mais on doit corroborer leurs déclarations et faire la part du vrai et du faux", explique M.Courtecuisse.
Douai : des clowns terrorisent-ils les collégiens ?
Reportage de Yoann Dorion et Antoine Morvan.
La police en tout cas prend visiblement l'affaire au sérieux. Les patrouilles ont été renforcées à la sortie des établissements scolaires mais elles n'ont encore pas permis de mettre la main sur d'éventuels clowns pour l'instant. Un climat de psychose semble désormais s'installer parmi les élèves du secteur, comme on peut le constater sur les réseaux sociaux.
Au collège Anatole-France de Sin-le-Noble, les enseignants et le personnel tentent rassurer les élèves, auxquels ils conseillent de ne pas rentrer seuls chez eux. Jointe par téléphone, la principale nous assure toutefois qu'aucune autre personne - hormis la jeune collégienne - n'a vu de clown roder autour de l'établissement. Mais selon 20 Minutes, "plusieurs clowns" auraient de nouveau été aperçus, mardi à 15h, dans une rue piétonne longeant le collège Paul Langevin à Dechy.
Extrait Ca
Extrait du film "Ça", inspiré du roman de Stephen King.
Faut-il réellement avoir peur ou s'agit-il finalement d'une mauvaise farce ? Car ces apparitions de clowns "effrayants" - inspirées de films d'horreur comme Ça (d'après un roman de Stephen King) ou Les Clowns tueurs venus d'ailleurs, voire du célèbre "Joker" de Batman -  sont devenues un nouveau jeu dans le monde entier, abondamment relayé par les réseaux sociaux. Aux Etats-Unis, la petite ville de Wasco a ainsi été terrorisée par des clowns, déambulant la nuit. Il s'agissait en fait d'artistes menant un projet photographique.

Des vidéos en caméra cachée de faux clowns "psychopathes" poursuivant des passants circulent également sur Youtube.
Clown caméra cachée
Le phénomène semble contagieux et s'étendre désormais à la France. Vendredi dernier, un adolescent, âgé de 16 ans, a terrorisé de nombreuses personnes à Périgueux (Dordogne) après avoir enfilé un masque de clown et s'être muni d'un faux poignard. Interpellé par la police, il a expliqué avoir voulu imiter des vidéos vues sur internet.

A lire aussi

Sur le même sujet

Enquêtes de région : “Notre cher patrimoine”

Les + Lus