Clowns : et maintenant en Belgique !

Image d'illustration.
Image d'illustration.

Le phénomène "Clowns méchants ou menaçants' a passé la frontière. Avec les mêmes ingrédients que dans le Nord la semaine dernière : rumeurs, plaisantins et mise en garde des autorités. 

Par @F3nord

A l'heure des réseaux sociaux, certains phénomènes n'ont pas de frontière. Les clowns font désormais parler d'eux en Belgique. Dans les cours d'école (les Belges n'étaient pas en vacances cette semaine), sur les réseaux sociaux, la rumeur se répand comme une traînée de poudre. Même si aucun cas ne semble avéré pour l'instant.

Ce vendredi, à Colfontaine (près de Mons, à quelques kilomètres de la frontière) une jeune femme aurait été poursuivie par quatre hommes, qui brandissaient une machette, et qui étaient déguisés en clown. Selon le journal La Province, ils circulaient en Clio, alors que la dame était sur un cyclomoteur. Une plainte a été déposée. 

Ce ne sont pas des blagues à faire.


La RTBF rapporte également que des élèves d'une école du Tournaisis qui avaient une sortie au cirque prévue vendredi, ont demandé à ne pas y aller "de peur de croiser ces fameux clowns."

Enfin, comme en France, les autorités sont vigilantes. La police de Herve (près de Liège) a par exemple lancé une mise en garde :  "Matériellement, il n'y a encore rien, dit un porte-parole. Mais les rumeurs circulent déjà dans les écoles secondaires de l'entité: il y aurait ce phénomène de clowns. Il y a une certaine inquiétude chez les jeunes, ils se posent des questions. Nous avons tenu à réagir immédiatement: si ça se passe chez nous, nous ne serons pas tolérants en la matière. Ce ne sont pas des blagues à faire".

Dans le Nord Pas-de-Calais, le phénomène lui semble s'être éteint aussi vite qu'il est venu... Dans d'autres régions de France, la rumeur se répand et la police nationale a diffusé un nouveau message d'avertissement : "Depuis la mi-octobre, une rumeur inspirée de vidéos diffusées sur internet, inquiète la population sur la présence de clowns menaçants et agressifs en France. Ce phénomène, qui enflamme internet et les réseaux sociaux, ne repose à ce jour sur aucun fait établi d'agression physique envers des personnes. Malgré de nombreux signalements auprès des services de police, seules quelques apparitions de personnes déguisées en clown s'amusant à effrayer des passants ont été recensées. Symptomatique de l'impact d'internet, ce phénomène peut engendrer des dérives individuelles dommageables et des troubles à l'ordre public. Sur les réseaux sociaux, des groupes appelant à des mobilisations collectives contre les clowns ont vu leur apparition. Ces derniers jours, les policiers de la sécurité publique ont interpellé des individus pour attroupement armé. Ces personnes, porteuses d'armes de catégorie D (bâtons, poing américain...) s'étaient rassemblées via les réseaux sociaux afin de lancer une « chasse aux clowns ».

A lire aussi

Sur le même sujet

La pêche électrique en question

Les + Lus