LOSC : un petit point pris face au PSG (1-1)

L'union sacrée des Lillois après leur retour au score / © AFP PHOTO PHILIPPE HUGUEN
L'union sacrée des Lillois après leur retour au score / © AFP PHOTO PHILIPPE HUGUEN

Par avec AFP

Le Paris SG, tenu en échec (1-1) sur la pelouse de Lille, a manqué la possibilité de s'emparer de la tête du championnat, mercredi lors de la 16e journée.
Les Parisiens, qui restaient sur neuf succès de rang toutes compétitions confondues, n'ont pas réussi à s'imposer malgré l'ouverture du score de Cavani.

Les hommes de Laurent Blanc ont dominé la rencontre mais sans afficher leur maîtrise et leur supériorité habituelles face à un Losc courageux, qui a eu le mérite d'égaliser, sur une erreur de Sirigu.

Le LOSC reste enlisé, malgré quelques signes positifs

Lille, dont c'est le 11e match de suite sans victoire, toutes compétitions confondues (5 nuls et 6 défaites), pointe à une inquiétante 15e place avec 17 points.

Toutefois, les Nordistes peuvent se satisfaire de ce point glané face à l'armada parisienne, et du comportement affiché sur le terrain. Les hommes de René Girard pourront cependant regretter cette triple occasion manquée dès la première minute, qui aurait pu changer la physionomie du match: Origi butait
d'abord sur Sirigu, qui repoussait ensuite la frappe de Martin, puis Balmont envoyait sa reprise sur la barre transversale.

A une semaine du choc contre le Barça au Camp Nou en Ligue des champions, le PSG ne s'est pas rassuré et a semblé à court d'idées, hormis Lucas, tranchant et qui a mis en valeur à plusieurs reprises un Enyeama très en verve.

Lucas et Enyeama

Le Brésilien a d'abord obligé le Nigérian à se détendre (10e), puis après un festival dans la surface il a vu son tir détourné sur la barre par le gardien lillois, qui a ensuite repoussé deux nouvelles frappes puissantes (53e, 78e).

Lucas a quand même été à l'origine du but de son équipe. Après avoir réalisé un joli numéro au milieu de terrain, il décalait Lavezzi, dont le centre était repris victorieusement par Cavani (0-1, 29). Buteur, l'Uruguayen a vécu une soirée difficile où il aura presque tout manqué. Il a d'abord dévissé un plat du pied en position idéale (21e) puis raté une reprise (74e) et une frappe (77e).

Lille parvient à marquer... Grâce à Paris

Paris pensait avoir fait le plus dur en ouvrant le score mais une erreur de Sirigu juste avant la pause a changé la donne. Sur un corner de Corchia repris par Rozehnal, l'Italien détournait le ballon dans son but et permettait au Losc d'égaliser, contre le cours du jeu.

En seconde période, les Nordistes, avec un très bon Martin à la baguette, ont multiplié les offensives mais sans se montrer très dangereux. Ni Origi (58e), ni Kjaer (61e), ni Roux (73e) ne cadraient leurs tentatives, tandis qu'une frappe de Mavuba était bien repoussée par Sirigu (69e).

Paris poussait pour l'emporter mais Enyeama était vigilant et, alors qu'il était battu, le tir de David Luiz (81e) est passé de peu à côté.

Réaction de René Girard (entraîneur LOSC) après la rencontre

Girard apr-s LOSC PSG

Réactions des joueurs

Vincent Enyeama (gardien de Lille)
"C'est un bon point de pris face à une très bonne équipe de Paris, championne de France. On a joué contre la meilleure équipe du Championnat jusqu'à présent. Sans faire offense à Marseille, le PSG est la formation la plus complète. Leur seul adversaire, c'est eux-mêmes. En ce qui nous concerne, le chemin est encore long pour retrouver le haut de tableau mais on va travailler pour y arriver."

Divock Origi (attaquant de Lille):
"C'est bien de prendre un point, ça nous met en confiance. On a haussé le ton au niveau de l'agressivité. On avait mis les ingrédients pour réaliser un bon résultat. Je suis persuadé que ça va revenir. On est toujours là et il faut être ambitieux."

Marvin Martin (milieu de terrain de Lille):
"C'est une bonne opération, surtout en ce moment. On voit qu'on retrouve une bonne équipe. Il faut continuer comme ça pour retrouver ce qu'on faisait avant. On va essayer de prendre un maximum de points jusqu'à la trêve. Personnellement, je me sens de mieux en mieux même si je ne suis pas à 100%. Je me sens bien dans l'équipe, donc, il faut continuer à travailler."

Sur le même sujet

Les + Lus