Cet article date de plus de 6 ans

Après Castor, la Socarenam livre le patrouilleur Pollux à la Marine belge

La société de construction navale basée sur la Côte d’Opale va bien. En quelques mois, elle a livré son second patrouilleur à la Marine belge. Et une nouvelle commande vient d’arriver…
Le Pollux a été pour la première fois mis à l'eau ce 22 décembre 2014. Sa livraison définitive aura lieu en avril 2015.
Le Pollux a été pour la première fois mis à l'eau ce 22 décembre 2014. Sa livraison définitive aura lieu en avril 2015. © Benoit Bugnicourt - France 3
Etape décisive ce lundi matin pour le Pollux avec sa première mise à l’eau dans le port de Boulogne-sur-Mer, où ce patrouilleur de 53,50 mètres a été construit. Un succès de plus pour la Socarenam qui a respecté des délais rapides, la signature du contrat remontant au 31 janvier 2013. Une mise à l'eau en présence de Frédéric Cuvillier, maire de Boulogne, ainsi que tout l'état-major belge dont son nouveau ministre de la Défense.
durée de la vidéo: 01 min 50
Mise à l'eau du patrouilleur Pollux

Depuis 1961, quelques 240 navires sont sortis de ce chantier naval qui emploie environ 200 personnes sur cinq sites (Dunkerque, Calais, Boulogne-sur-Mer, Etaples… et St-Malo). Après avoir été longtemps spécialisée dans la construction de chalutier, la société a pris un grand virage suite à la crise de la pêche : la Socarenam a désormais un carnet de commandes plein d’unités militaires et administratives.

Dernière preuve en date : samedi, le Ministère de la défense française a passé une commande pour deux patrouilleurs armés de 68 mètres, à destination de la Guyane. Soit 3 ans et demi de travail assuré, rien que par cette commande. La Socarenam a semble-t-il encore de beaux jours devant elle.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie transports maritimes armée