Eurobasket 2015 au Stade Pierre Mauroy : sans Joakim Noah ?

Pau Gasol et Joakim Noah le 30 janvier 2015 / © MAXPPP
Pau Gasol et Joakim Noah le 30 janvier 2015 / © MAXPPP

"On veut des joueurs qui ont envie", affirme jeudi le DTN Patrick Beesley avant sa rencontre ce week-end avec la star des Chicago Bulls, Joakim Noah, qui a dit que l'équipe de France et l'Euro n'étaient "pas sa priorité". Entretien

Par AFP

Les propos de Noah vous choquent-ils?

Patrick Beesley : "Non. Je n'ai pas à me fonder sur des déclarations dans la presse, mais sur ce qu'il me dira de vive voix. Il dit que la NBA avec les Bulls est sa priorité, pas l'équipe de France, mais ce n'est pas un problème puisque l'Euro ne débute que dans six mois (5-20 septembre) et que les deux compétitions ne se télescopent pas. Pour Tony (Parker), la priorité pour l'instant, c'est aussi son club (Spurs de San Antonio). Les deux traversent des moments compliqués avec leur équipe.

La différence, c'est que Tony est capable de se projeter alors que Joakim est plus influencé par les difficultés vécues en ce moment avec les Bulls
."


Comment réagirez-vous s'il renonce?

PB : "Ce serait vraiment dommage. Joakim, même s'il est un peu moins bon en ce moment, est une référence mondiale au poste de pivot. Son investissement complet chez les Bulls est quelque chose de fort. Et on souhaite avoir les plus forts en équipe de France. Mais on veut avant tout des joueurs qui ont vraiment envie. On ne veut obliger personne. Vincent (Collet, le sélectionneur) ne se privera pas de l'utilité de Joakim s'il est d'accord.

On se souvient de ce qu'il a fait en 2011 lors de l'Euro en Lituanie (la France avait perdu en finale contre l'Espagne). Il a aidé l'équipe à être très performante et à se qualifier pour les JO de Londres. Sa présence à l'Euro-2015 serait une vraie valeur ajoutée. J'ose imaginer le voir se battre comme un lion devant 27.000 personnes au stade Pierre-Mauroy (à Villeneuve d'Ascq, où aura lieu la phase finale).

Si toutefois, il renonce, son absence serait moins pénalisante qu'elle n'aurait pu l'être en 2011. Depuis, les choses ont évolué avec l'émergence de jeunes intérieurs au fort potentiel comme Alexis Ajinça, Kevin Séraphin, Joffrey Lauvergne et Rudy Gobert
."


Une réponse début mars, est-ce un ultimatum?

PB : "Non, ce n'est pas pour mettre la pression. S'il se prononce à la fin du mois, il n'y aura aucun problème. Mais on ne peut pas se permettre d'attendre en août, par respect pour tous les joueurs et aussi parce que Vincent a besoin de savoir sur qui il pourra compter pour évaluer les équilibres des postes. Ce n'est pas une simple liste que l'on met dans une boîte aux lettres.

Cette année est importante pour la France et nous voulons mettre tous les moyens dans l'équipe. C'est le sens de mon voyage aux États-Unis où je rencontrerai aussi Tony, Nicolas (Batum) et Boris (Diaw).
"

Propos recueillis par Ludovic LUPPINO

N.B: Une pré-sélection de 24 joueurs pour l'Euro sera dévoilée le 3 mai.




AFP  le 05/03/2015 16:26:55

Sur le même sujet

Les + Lus