La fondation Cziffra risque d'être délogée de la Chapelle Saint-Frambourg dans l'Oise

Publié le Mis à jour le
Écrit par Halima

La fondation Cziffra risque de quitter la Chapelle Saint-Frambourg, le bâtiment va être mis en vente. Son entretien coûte trop cher aux héritiers. Ils ont jusqu'au 31 juin pour trouver un mécène. 

« Mon but restaurer cette chapelle royale et la dédier à tous les arts » : des propos tenus il y a 40 ans par Georges Cziffra, l'un des plus grand pianiste du 20ème siècle. Mais aujourd'hui, la fondation Cziffra risque d'être délogée de la Chapelle Saint-Frambourg. Le prêt à usage gratuit de la Chapelle royale Saint-Frambourg à Senlis, initié par Georges Cziffra en 1974 et dont disposait la Fondation, a pris fin le 31 décembre dernier.

Sur les conseils d'André Malraux,  Georges Cfziffra rachète la Chapelle Saint-Frambourg et la transforme en une salle de concert et en fondation  


Mais aujourd'hui son entretien coûte cher aux héritiers, En effet, la Famille Cziffra ne peut plus porter seule l'investissement de la Chapelle royale Saint-Frambourg qu'elle a mis gratuitement à la disposition de la Fondation depuis maintenant 40 ans. Une partie des propriétaires leur a demandé de libérer les lieux. La Fondation peut rester dans la Chapelle jusqu'au 30 juin sous la condition de ne produire ni manifestation, ni visite de la Chapelle.


durée de la vidéo: 02 min 38
La fondation Cziffra risque d'être délogée de la Chapelle Saint Frambourg,


Depuis 1969, la Fondation Cziffra organise un concours annuel pour distinguer de jeunes musiciens  


La fondation aide de jeunes musiciens à débuter leur carrière. C'est l'une des principales missions de la Fondation Cziffra aider de jeunes musiciens aux talents exceptionnels à se faire connaître en France et dans le monde entier. Et depuis 1969, elle organise un concours annuel pour distinguer de jeunes musiciens. En près de 40 ans, plus de deux cents lauréats ont été désignés.

Un patrimoine qui risque de ne plus être ouvert au public  


Autre intérêt du lieu dans la crypte de la Chapelle de Saint-Frambourg reposerait la reine Adelaide, femme d'Hugues Capet. Des examens du sous sol ont même permis de localiser un autre corps, peut être celui du roi des francs. 

Bernard Astoul, membre de la Fondation Cziffra depuis 35 ans a participé aux fouilles, il témoigne. "Il donnait gratuitement des leçons à mon fils, et je ne savais pas comment le remercier, il ne voulait pas de cadeau, alors il m'a demandé de participer aux fouilles. Nous étions une dizaine, tous les soirs après le travail on venait ici passer 3 à 4 heures faire des fouilles."   

La chapelle Saint-Frambourg et ses vitraux de Juan Miro constituent un patrimoine unique et exceptionnel pour la ville de Senlis. "C'est une grosse partie du patrimoine qui risque de ne plus être ouverte au public et à l'Office de tourisme on le déplore" souligne Catherine Jouanneau, directrice de l'Office de tourisme de Senlis. 

Pour que la Fondation Cziffra reste dans cette chapelle royale, elle doit trouver un mécène avant le 31 juin, sinon elle sera obligée de trouver un autre lieu.