Gilles Pargneaux sur le PS du Nord : “C'est la guerre, on va avoir une situation à la Marseillaise”

Nicolas Dumont, maire PS d'Abbeville et Gilles Pargneaux, premier secrétaire fédéral du Nord discutent à voix basse alors que le second a un micro-cravate pour une interview à venir... / © France TV
Nicolas Dumont, maire PS d'Abbeville et Gilles Pargneaux, premier secrétaire fédéral du Nord discutent à voix basse alors que le second a un micro-cravate pour une interview à venir... / © France TV

Inattentif à son micro, Gilles Pargneaux s'est confié à Nicolas Dumont, maire PS d'Abbeville. Il lui parle apparemment de sa fédération du Nord et estime que "c'est la guerre, on va avoir une situation à la Marseillaise". Contraste avec ce qu'il répond juste après face caméra... 

Par France 3 Nord Pas-de-Calais web

La séquence ne manque pas de sel... Actuellement au congrès de Poitiers, Gilles Pargneaux, premier secrétaire fédéral du Nord est sollicité par une journaliste de France Télévisions. Le technicien lui installe un micro-cravate pour l'interroger sur la situation à la fédération nordiste, dont les premiers secrétaires sont amenés à être élus le 11 juin. Un "examen" important pour l'Aubryiste Gilles Pargneaux, le premier secrétaire sortant et Martine Aubry, qui pourrait bien voir son destin national remis en question, si Martine Filleul (proche de Kanner) venait à l'emporter. Lire par ailleurs

L'interview se déroule et voici ce que dit Gilles Pargneaux face caméra. Il parle de chicanerie ou de "tentatives de division [...] pour des ambitions personnelles" en relativisant et en se montrant rassembleur et confiant pour se voir élire le 11 juin. 

##fr3r_https_disabled##
Gilles Pargneaux au Congrès PS de Poitiers

Mais, contraste avec le message passé à Nicolas Dumont, maire PS d'Abbeville dans la Somme, qui juste avant l'interview, et alors que Gilles Pargneaux est équipé d'un micro, lui demande :
- "Un problème ?"
- "Non, c'est la guerre, on va avoir une situation à la Marseillaise"
- "Je rappelle Menucci", répond en blaguant Nicolas Dumont avant de poser discrètement sa main sur le micro - qu'il n'avait pas vu - de Gilles Pargneaux

##fr3r_https_disabled##
En off, Nicolas Dumont et Gilles Pargneaux

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Kamini revit la Belle Epoque à Mers-les-Bains

Les + Lus