Heurdinghem : un projet de porcherie retoqué par la justice, des agriculteurs mécontents

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Nord Pas-de-Calais web

Un projet de porcherie industrielle, regroupant 4500 bêtes provoque la colère des riverains d'une part, des agriculteurs de l'autre car la justice vient de retoquer le projet. Explications. 

Un sursis pour les opposants au projet de porcherie industrielle d'Heuringhem, près de St Omer. Le tribunal a rejeté le permis de construire de cette installation de 4500 porcs. Les éleveurs disposent de deux mois pour revoir leur copie et présenter un nouveau dossier. Sur place les riverains sont soulagés, mais restent vigilants comme le montrait ce reportage d'Yves Asernal et Bruno Espalieu tourné mercredi 10 juin.



durée de la vidéo: 02 min 11



Depuis des années, Jean-Michel conteste l'arrivée d'une telle exploitation. Trop grande, trop polluante, trop proche des habitations. Alors la décision du tribunal d'annuler le projet en l'état est pour lui une première victoire.



Située à 400 mètres des habitations, le projet fait polémique. Les travaux ont été suspendus en octobre 2013 par le tribunal administratif de Lille. Après de nombreuses manifestations de riverains. Elu pour son opposition au projet, le maire actuel souhaite défendre la qualité de vie de ses habitants.



Contacté l'agricultrice à l'origine du projet n'a pas souhaité s'exprimer pour le moment. Le tribunal lui a donné deux mois pour régulariser son projet. Elle devrait prendre sa décision dans les jours à venir.



Ce jeudi 11 juin, des agriculteurs ont déposé du fumier devant le domicile d'un représentant des opposants au projet de porcherie, tagué son cabinet et affiché une banderole "Nous sommes tous Aurélie" sur la mairie (photos). Ils expriment ainsi leur mécontentement contre la décision de justice et leur soutien à leur consoeur qui a investit beaucoup d'argent dans ce projet. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité