62 ans après sa construction, le voilier Notre-Dame-des-Flots de retour sur la Côte d'Opale

Le voilier sexagénaire est revenu voguer dans les eaux qui l'ont vu naître. Construit en 1945 et restauré en 1984, cet ancien voilier de pêche fera encore quelques escales dans plusieurs ports de la Côte d'Opale avant de reprendre la mer vers La Rochelle.

Par Quentin Vasseur

Ce n'est pas n'importe quel bateau qui a fait son entrée il y a quelques jours dans le port de Graveline. Le Notre-Dame-des-Flots est l'un des derniers voiliers de pêche de son genre.

Ça fait penser aux anciens qui partaient à la pêche en Islande


Construit en 1945 à Grand-Fort-Philippe, il a marqué toute une génération. "Ça rappelle des souvenirsça fait penser aux anciens qui partaient à la pêche en Islande", note Jean-Pierre Leroy, président d'Héritages maritime et fluvial des rives de l'Aa. "Il y a encore des gens qui sont fort attachés à son histoire. Ils sont particulièrement émus quand ils voient ce bateau arriver, et aussi quand il part."

Le voilier de 62 ans Notre-Dame-des-Flots de retour à Grand-Fort-Philippe

S'il est aujourd'hui amarré à La Rochelle, le voilier sexagénaire, restauré en 1984 est évalué à un million d'euros a tout de même fait un crochet de quelques jours le long de la Côte d'Opale. Boulogne, Dunkerque, Grand-Fort-Philippe, Gravelines... Il multiplie les escales avant son retour en Charente-Maritime.

Du Groenland au Japon


Le détour n'est pas si grand, si on le compare aux périples qu'a connu le voilier qui a réalisé trois tours du monde en trente ans. 

"On a été jusqu'en Antarctique, on a été au Groenland, en Alaska, au Japon, en Chine", énumère Jean-Pierre Desprès, propriétaire du voilier. "Il y a deux ans on était au Spielberg arrêtés par la banquise. On a fait tellement de choses." Et le voilier, aux mains de ces passionnés, devrait continuer.

Sur le même sujet

Les + Lus