• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

85% des Français jugent primordial de commémorer les grands événements passés

© France 3 Picardie
© France 3 Picardie

Selon un sondage IFOP pour l'Observatoire B2V des mémoires paru ce mardi 16 février, une grande majorité des Français serait favorable à commémorer les grands événements passés. Au yeux de nombreux Français, les commémorations permettent de transmettre le souvenir aux jeunes générations. 

Par Halima Najibi et l'AFP

Plus de 8 Français sur 10 jugent primordiale de commémorer les grands événements passés. 88% des sondés se disent "plutôt d'accord" avec l'affirmation selon laquelle "l'entretien de la mémoire collective permet de mieux comprendre le présent et d'en tirer des enseignements pour l'avenir".

Un Français sur deux estime qu'on commémore trop

Les questions, posées deux ans après les commémorations du 70ième anniversaire du débarquement de Normandie et du centenaire de la Grande Guerre, et à quelques semaines du centenaire de la bataille de Verdun, ne font pas de référence précise à certains événements. "Dans les deux cas on trouve la trace de ce fameux devoir de mémoire, cette formule ressassée par les politiques et les médias", souligne Denis Peschanski, chercheur au CNRS, dans une note accompagnant le sondage.
Mais, ajoute le chercheur, il y a comme une "déconnexion qui s'opère" lorsque les questions portent sur la réalité de ces commémorations. En effet, 49% des sondés estiment qu'"en France, on commémore trop les événements passés, au lieu de s'occuper du présent et de préparer l'avenir".

Enfin, chiffre également notable, 41% des sondés sont "plutôt d'accord" avec l'idée qu'"il ne faut garder dans la mémoire collective que les événements positifs, porteurs des valeurs d'héroïsme et de liberté". Le chiffre monte à 46% si l'on isole les réponses données par des hommes.

Sondage effectué en ligne entre le 11 et le 14 janvier 2016 auprès d'un échantillon de 1.003 personnes.

Sur le même sujet

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus