Aisne : un père et son fils traversent la France en 2CV pour la recherche contre le cancer

À Fontaine-lès-Vervins dans l'Aisne, Frédéric, Enzo et la fameuse 2CV avant leur grand départ pour le sud de la France / © Page Facebook Mon Tour de France en Deuche 2019
À Fontaine-lès-Vervins dans l'Aisne, Frédéric, Enzo et la fameuse 2CV avant leur grand départ pour le sud de la France / © Page Facebook Mon Tour de France en Deuche 2019

Depuis Fontaine-lès-Vervins dans l'Aisne, Frédéric et Enzo sont partis samedi matin en 2CV direction le Sud ! Un trajet solidaire puisque le duo père-fils est sponsorisé par 90 entreprises et mairies de la Thiérache. Les fonds seront reversés à une association de lutte contre le cancer.

Par Eline Erzilbengoa

Samedi c'était le jour du grand départ pour Frédéric et Enzo. Le duo père-fils s'est lancé dans une aventure de 13 jours à travers la bien nommée route du soleil. Un trajet de 4 300 kilomètres à bord d'une voiture de collection édition 1976 : la mythique 2CV.

"Tout se passe très bien, il a fait très beau, on est un peu l'attraction à chaque lieu où l'on passe, c'est que du bonheur", nous confie Frédéric Poix ce dimanche matin. Le duo est en ce moment même à Pouilly-sur-Loire dans la Nièvre au relais des 200 bornes sur la N7. "C'est génial, il y a plein de vieilles voitures, je pense que nous allons rester un peu pour profiter", poursuit-il. 
 

C'est le second trajet de ce type pour Frédéric qui a décidé cette année de partir avec son fils. Particularité, Enzo n'a que 16 ans et fera donc le trajet en conduite accompagnée. "Une 2CV c'est très simple, je suis habitué depuis tout petit à ces voitures-là, je préfère même conduire une voiture comme ça qu'une voiture moderne", nous confiait Enzo lors des préparatifs du voyage en août dernier. 
 
Aisne : un père et son fils s'apprêtent à traverser la France en 2CV


Un voyage père-fils solidaire

L'organisation du trajet est millimétrée. Frédéric et Enzo descendent vers le sud via Fontainebleau, Nevers, Lyon, Valence, Avignon jusqu'à Menton. La deuche a même pu faire un tour sur les Champs-Elysées samedi avant de faire un arrêt au musée de la Nationale 7 à Mormant-sur-Vernisson au sud de Montargis (Loiret). 
 

"La Nationale 7 c'est quand même quelque chose d'exceptionnel pour celui qui a une vieille voiture, parce que l'on prend le temps de vivre, on prend le temps de rouler, on s'arrête quand on veut, on fait ce que l'on veut et entre la passion de la voiture et la complicité d'être avec son fils c'est magique", témoigne Frédéric. 

Ce défi est aussi un défi solidaire. L'argent de leurs sponsors sera reversé à une association de lutte contre le cancer. Frédéric et Enzo seront de retour dans l'Aisne le 24 octobre. Ils relatent leur voyage sur leur page Facebook : Mon Tour de France en Deuche 2019 où chaque jour ils font deviner une personnalité en fonction du lieu où ils se trouvent. 
 

Sur le même sujet

Les + Lus