• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Château-Thierry : l'usine Greenfield placée en redressement judiciaire

© France 3
© France 3

Le groupe a annoncé ce lundi qu'il allait demander l'ouverture d'une procédure de sauvegarde et le placement en redressement judiciaire de certains sites de sa filiale Arjowiggins. Dans l'Aisne, 76 emplois sont concernés. 

Par ML avec AFP

[Mise à jour mardi 8 janvier 2019 : l'activité de l'usine Greenfield est arrêtée dès ce soir. La direction espère une reprise rapide et annonce qu'il n'y a pour le moment pas de chômage technique. Une audience est prévue début mars au tribunal de commerce de Nanterre].

Le papetier Sequana se dit "confiant" sur sa capacité à trouver un repreneur pour les unités de sa filiale Arjowiggins Graphic. Trois sites sont concernés par la procédure de sauvegarde et le placement en redressement judiciaire annoncés ce lundi par le groupe : les usines de Bessé-sur-Braye et Le Bourray, dans la Sarthe, et celle de Greenfield, au sud de Château-Tierry. Soit un total de 906 emplois, dont 76 dans l'Aisne selon les chiffres fournis par Arjowiggins. 
 

Cette annonce survient moins de deux semaines après l'échec de la vente des activités concernées au groupe néerlandais Fineska. En 2014, une "lourde restructuration" avait déjà été décidée par Sequana, ce qui avait permis, d'après le groupe, de restaurer un bilan positif en 2017. Le groupe pointe à présent une "augmentation inédite et continue" du prix de la pâte à papier, qui a atteint un niveau particulièrement élevé ces derniers mois. Cette hausse n'aurait pas pu être répercutée sur le prix de vente. A ce facteur s'ajoute, selon Sequana, un litige qui l'oppose au groupe BAT et qui aurait engendré une "forte défiance" de ses partenaires financiers. 
 

Les demandes de procédures doivent être examinées mardi 8 janvier par le tribunal de commerce de Nanterre. L'objectif de la démarche, d'après le groupe, est de rechercher "toutes les solutions favorisant la poursuite de l'activité des divisions Graphique et Papiers de création d'Arjowiggins dans le cadre d'un plan de reprise pérenne". Selon Sequana, les pouvoirs publics ont été informés et ont annoncé qu'ils soutiendraient les démarches pour trouver un repreneur.
 

Le site de production de Greenfield a été construit en 1997. Arjowiggins indique qu'il s'agit du "leader européen en pâte recyclée de très haute qualité". La production annuelle est de 150.000 tonnes. Les autres usines concernées sont des implantations historiques de l'industrie papetière française. Elles ont toutes deux été fondées au XIXème siècle.
 

Sur le même sujet

Le tube "Valery" repris par Still Amy

Les + Lus