Coronavirus - Interdiction de la vente d'alcool dans l'Aisne : le préfet revient sur sa décision

Parmi les mesures prises dans le cadre de la crise sanitaire liée au coronavirus, le préfet de l’Aisne a annoncé ce mardi 24 mars qu'il interdisait la vente d’alcool dans le département axonais. Quelques heures plus tard, il décide de reporter la mesure.

Le préfet de l'Aisne a interdit la vente d'alcool dans le département avant de reporter cette mesure mardi 24 mars 2020
Le préfet de l'Aisne a interdit la vente d'alcool dans le département avant de reporter cette mesure mardi 24 mars 2020 © Jean-Luc Flémal/MAXPPP
"A la suite d'échanges, en particulier avec des addictologues, sur certaines conséquences négatives possibles d’une mesure généralisée, même très temporaire, le préfet a décidé de repporter cette disposition dans l’attente d’une évaluation plus large des mesures envisageables dans ce domaine", indique le préfet de l'Aisne dans un communiqué ce mardi soir. 

Un rétropédalage après avoir annoncé l'interdiction de la vente d'alcool quelques heures plus tôt. 

Au cours d’un point presse, Ziad Khoury s’en était expliqué, cette mesure doit permettre "d’éviter les rassemblements et surtout les violences intra-familiales, qui pourraient être la conséquence d’une consommation abusive d’alcool", selon nos confrères de l'Union.
 
Tous les commerces d’alimentation devaient donc baisser le rideau à 20 heures dans le département.

Pas toujours bien perçu

Dans un Carrefour Market de Fresnoy-le-Grand, la décision a été appliquée dès l'arrêté reçu. "L’accès au rayon est barré, l’arrêté est affiché", détaille Sylvain Souvillé, directeur adjoint du magasin. Commence alors un travail d’explication et de pédagogie : "Cette une décision qui n’est pas forcément bien perçue, les gens sont déjà confinés, ils ont l’impression qu’on les prive d’une autre liberté."
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société alcool économie