Le familistère de Guise clôture le bicentenaire de Godin avec une exposition sur l'industrie

© Familistère de Guise
© Familistère de Guise

Jusqu'au 24 juin 2018, l’exposition Des machines au service du peuple clôture l’année du bicentenaire de la naissance de Godin. Elle retrace l’industrialisation et l’accélération des changements techniques propres au XIXè siècle, si chers à l'industriel.

Par Célia Mascre

Dans sa conviction profonde, Jean-Baptiste André Godin était persuadé que le développement de l'industrie serait bénéfiques pour les classes laborieuses. Il croyait en la neutralité de la technique. Car si la classe ouvrière est asservie par les machines sous le régime capitaliste, elle lui est profitable sous le régime utopiste que défend Godin : celui de l’association du capital, du travail et du talent.

En bref, son opinion est celle du penseur utopiste Charles Fourier, pour qui grâce à la capacité productive des machines, la société devient abondante et chacun en bénéficie.

Du 7 octobre 2017 au 24 juin 2018, le familistère présente son exposition Des machines au service du peuple, qui présente quelque 150 pièces, rares ou inédites, empruntées auprès de collections privées ou d’institutions comme le MuCem, le Musée des Arts et Métiers, le musée Carnavalet, l’Académie François Bourdon au Creusot, l’Institut National de la Propriété Industrielle, ou encore la collection historique d’Orange.

L'occasion de revenir sur l’industrialisation et l’accélération des changements techniques propres au XIXè siècle à travers la présentation de la machine à vapeur, emblème du progrès, mais aussi le chemin de fer, figure de transformation sociale. Enfin, l'exposition permet aux visiteurs de se plonger dans l'univers des grandes messes de l’industrie que sont les expositions universelles, admirées par Godin. 

Infos pratiques


Le familistère de Guise est ouvert toute l'année de 10h à 18h sauf du 1er novembre au 28 février inclus où il sera fermé le lundi. 

► Les tarifs : 
Plein tarif : 9,00 €
Réduit : 6,00 € (sur présentation d’un justificatif pour les étudiants, les 10-18 ans, les demandeurs d’emploi et les personnes handicapées)
Réduit : 4,00 € (partenaires conventionnés)
Visite guidée sur inscription : 2 € (en complément du droit d’entrée)

Gratuit pour les moins de 10 ans, détenteus de la carte de presse, et la carte ICOM.

Atelier jeune public : 5 € (de 6 à 10 ans)
Fermeture de la billetterie à 17h.

A lire aussi

Sur le même sujet

Bouzincourt (80): inhumation des corps de deux soldats britanniques

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne