• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Aisne : les prud'hommes jugent le licenciement des ex-NLMK “sans cause réelle et sérieuse”

© France 3 Picardie
© France 3 Picardie

Victoire pour 132 anciens salariés de l'usine NLMK à Beautor : le tribunal des prud'hommes de Laon a jugé que leur licenciement pour motif économique était sans cause réelle et sérieuse. 

Par RD

Ce vendredi 18 mai, le tribunal des Prud'hommes de Laon a estimé que le licenciement des 132 salariés de NLMK à Beautor, dans l'Aisne, était sans cause réelle et sérieuse.

Par ailleurs pour le tribunal, le groupe russe NLMK n'a pas su montrer qu'il avait cherché à reclasser ses salariés.



La fermeture de l'usine NLMK, spécialisée dans le travail de l'acier laminé à froid, a été annoncée en avril 2016, faute de repreneur.

Une partie des anciens salariés se sont réunis dans une association, les Laminés de Beautor, pour attaquer en justice les dirigeants de la société. Le plan social proposé était pour eux insuffisant.

NLMK pourrait toutefois faire appel du jugement. 




A lire aussi

Sur le même sujet

L'agriculture de l'Union européenne peut-elle être verte ?

Les + Lus