• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

À Ardon, un terrain de l'hôpital se transforme en décharge sauvage

© France 3 Hauts-de-France
© France 3 Hauts-de-France

Le terrain était autrefois loué à des jardiniers, il est désormais laissé en friche et fait office de décharge sauvage. Les riverains sont en colère. 

Par Célia Mascré

Déchets sauvages, rats, rivière menacée par la pollution : les désagréments liés à l'abandon d'un terrain, à Ardon, ne manquent pas. Les riverains, qui habitent à quelques mètres de là, sont en colère. Et pour cause. Pendant des années, il était entretenu par des jardiniers à qui l'hôpital, propriétaire du terrain, louait la surface. Aujourd'hui, les jardiniers sont partis et il ne reste qu'un terrain en friche qui fait office de décharge sauvage...

L'hôpital, qui s'est exprimé dans les colonnes de l'Union, dit vouloir vendre le terrain. "Nous avons fait une demande aux Domaines pour avoir une estimation du prix des terrains, dès lors que ce prix est connu, nous pourrions mettre en vente en un seul lot. [...] L'hôpital n'a pas vocation à faire du nettoyage. Je suis conscient que ces déchets occasionnent de la gêne pour les riverains mais nous avons aussi affaire à un mansue de civisme certain", a déclaré le directeur; 


Une décharge sauvage à Ardon
Un reportage signé Tristan Baudenaille-Pessotto et Pierre-Olivier Pappini ; avec Yvon Charles, riverain; Josiane Boutard riveraine;

 

Union européenne : et le social alors ?

Les + Lus