• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Des lycéens affrontent les forces de l'ordre dans l'Aisne

Une centaine de lycéens ont investi les rues de Soissons pour manifester. / © Jeremy Kragel
Une centaine de lycéens ont investi les rues de Soissons pour manifester. / © Jeremy Kragel

Ce matin, des lycéens de Soissons et de Château-Thierry dans l'Aisne sont descendus dans les rues pour manifester. Mais rapidement, la situation a dégénéré.

Par Jennifer Alberts


A Château-Thierry, 400 élèves des lycées Jean de la Fontaine et Jules Verne ont manifesté ce matin sur la Départementale 1. Plusieurs véhicules ont été dégradés par des jets de projectiles. 3 lycéens ont été interpellés et placés en garde à vue. Les forces de l’ordre ont répondu aux jets de pierre par des bombes lacrymogènes.
 


A Soissons, plusieurs jeunes issus du Quartier de Presles et quelques lycéens ont jeté des projectiles et incendié plusieurs poubelles dans ce quartier sensible.
 


Le lycée Léonard de Vinci a été bloqué toute la matinée. Les externes rentrés chez eux pour le déjeuner ont été priés de ne pas se rendre en classe cet après-midi. Les élèves des collèges voisins, notamment Gérard Philipe, ont été confinés à l'intérieur de leur établissement le temps que la situation se calme. Même chose pour les enfants de la maternelle Louise Michel toute proche.

4 jeunes ont été interpellés et placés en garde à vue. Là aussi, les forces de l’ordre ont fait usage de bombes lacrymogènes.
 
 


A la mi-journée, le calme est revenu à Château-Thierry et Soissons mais les autorités craignent de nouveaux heurts demain matin. Pour éviter tout débordement grave, le préfet de l'Aisne a d'ores et déjà pris des mesures de police administratives : 
 

Des mesures également prises par les préfectures de l'Oise et de la Somme : 
 
 

Sur le même sujet

Les éléphants urbains, qui êtes-vous ?

Les + Lus