Un monument pacifiste en hommage aux fusillés pour l'exemple sera érigé à Chauny, dans l'Aisne

D'ici un an, la commune de Chauny érigera en son centre un monument rendant hommage à tous les fusillés pour l'exemple de la Première guerre mondiale. Un pas dans le combat pour leur réhabilitation, et surtout une main tendue pour son maire.

C'est une première en France. Un monument rendant hommage aux 639 fusillés pour l'exemple pendant la Première guerre mondiale sera érigé à Chauny, dans l'Aisne, où 52 d'entre eux ont été tués.

Un monument à tous les fusillés


Il aura fallu un siècle pour réhabiliter ces centaines de Poilus victimes d'une politique de terreur en réaction aux mutineries de 1917. L'association La Libre pensée a beaucoup milité pour la création de ce monument

"C'est un monument qui sera en pierre, d'environ quatre mètres de hauteur, qui représente les soldats au moment où ils sont fusillés" montre Nicolas Aurigny, sa présidente, le croquis préparatoire en main. "L'un est déjà tombé, l'autre semble protester contre sa destinée."

Intervenants: Nicole Aurigny, Présidente de l'association Libre Pensée ; Marcel Laonde, Maire (DVD) de Chauny ©France 3 Picardie

Un geste politique ? Pour le maire de Chauny (DVD) Marcel Laonde, il s'agit davantage d'une main tendue, qui évoque "des années de conflit où quand les gens allaient sur le front,  ils savaient que presque personne reviendrait. Donc à un moment, il peut y avoir quelques faiblesses".

Le monument, qui se tiendra dans un parc au centre de Chauny, sera érigé fin 2018. Sur les 100.000 euros de coût du projet, près de la moitié de la somme a été récolté grâce aux dons.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité