À Saint-Quentin, les citoyens se mobilisent pour nettoyer les bords du canal

Inspirée par le #CleanChallenge lancé par plusieurs quartiers français, Fatima a lancé avec son amie Émeline une marche citoyenne pour nettoyer les abords du canal de Saint-Quentin. / © Clément Jean-Pierre / France Télévisions
Inspirée par le #CleanChallenge lancé par plusieurs quartiers français, Fatima a lancé avec son amie Émeline une marche citoyenne pour nettoyer les abords du canal de Saint-Quentin. / © Clément Jean-Pierre / France Télévisions

Les initiatives de particuliers pour lutter contre la pollution se multiplient sur internet. Certains se donnent rendez vous sur les réseaux sociaux pour aller nettoyer, une plage, une forêt un centre ville ou les abords d'un cours d'eau, comme le canal de Saint-Quentin (Aisne).

Par Valentin Pasquier avec Maëlys Septembre

Ce dimanche, un petit groupe est parti pour une chasse aux trésors un peu spéciale le long du canal de Saint-Quentin. À la recherche des déchets qui jonchent le cours d'eau, ces Saint-Quentinois disposent d'un équipement tout particulier. "Il vaut mieux avoir des gens. Et puis un sac pour le verre, un sac pour le plastique et le métal - ce qui ce trie - et un autre pour les saloperies (sic)".

La promenade n'a pas besoin d'être bien longue pour porter ses fruits. "On a beaucoup de mégots, des bouteilles en plastique, des canettes, beaucoup de mouchoirs et de paquets de gâteaux, énumère Fatima Belmaati, l'une des organisatrices de cette marche écolo.
 

Une initiative suivie et encouragée

Alors les clean challenges (ces défis lancés sur Twitter entre deux quartiers pour être le plus propre possible) fleurissent partout en France cet été, Fatima Belmaati et son amie Émeline ont lancé un mouvement similaire à Saint-Quentin au début du mois d'août. En partageant leur collecte sur réseaux sociaux, elles espèrent inciter d'autres personnes à rejoindre le mouvement.

 


"Mon tweet a été vu 1 million de fois, par des gens de Paris, de Montpellier... Même en Belgique, il y avait des gens qui voulait faire pareil, qui nous encourageaient. On a eu beaucoup de réactions positives," relate Fatima. C'est le tout premier engagement écologiste de cette jeune étudiante, qui a fini par convaincre ses proches.
 

26 sacs remplis en une heure

"La première fois qu'elle m'a dit qu'elle allait ramasser les déchets avec une amie, je me suis dit comme tout le monde que ça ne servait pas à grand chose. Elles n'étaient que deux, elles n'allaient pas aller bien loin, reconnaît sa mère, Céline. Mais lorsqu'on a vu l'importance que ça avait pris sur les réseaux sociaux, on a décidé de la suivre et de l'encourager".

Donner de sa personne le temps d'un après-midi pour dépolluer sa ville s'avère payant : près de 26 sacs de déchets sont recueillis au bout d'une heure à la fin de la marche. Les deux étudiantes comptent bien organiser, dès les prochaines vacances scolaires, d'autres marches écologiques comme celle-ci.
 

Notre reportage à Saint-Quentin (Aisne)

À Saint-Quentin, les citoyens se mobilisent pour nettoyer les bords du canal
Intervenants : Fatima Belmaati, organisatrice de l'événement; Céline Caron, mère de Fatima et participante de la marche écologique; Jean-Yves Mullatier, participant de la marche écologique. - France 3 Hauts-de-France - Reportage : Maëlys Septembre et Clément Jean-Pierre. Montage : Nathalie Perrin.

 

Sur le même sujet

La pêche électrique en question

Les + Lus