La SNCF porte plainte après le sabotage d'un train de fret dans l'Aisne

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 HDF

Mardi vers 5h30 du matin, un train de marchandises affrété par un opérateur privé a été saboté entre Tergnier et Chauny dans l'Aisne. La SNCF a décidé de porter plainte contre X.


Les faits se sont déroulés mardi vers 5h30 du matin entre Tergnier et Chauny dans l'Aisne. Le conducteur d'un train de marchandises est contraint de s'arrêter : des pétards posés sur la voie éclatent et l'empêchent de poursuivre son trajet.

Une fois arrêté, il constate un problème sur les conduites de frein entre les wagons : les raccordements de 7 conduites de frein ont en effet été sectionnés. Un agent part à Tergnier chercher les pièces nécessaires pour effectuer les réparations et permettre au convoi de repartir Ce qu'il ne fera que 3h30 plus tard.



L'immobilisation du train sur les voies a entraîné des retards en cascade : un Intercités transportant 180 personnes et un TER à destination de la gare du Nord ont rejoint leur destination 2h après l'heure prévue. Au total, 11 trains ont été retardés par cet événement.

La SCNF, qui qualifie cet acte de "sabotage" a décidé de porter plainte contre X tout comme l'opérateur privé, une entreprise belge.